( 6 Votes ) 

Passation De Commandement Chez « LES BOUCS ».

 

« Nous sommes à vos ordres mon capitaine » !

Le jeudi 14 juin 2012, après deux magnifiques années passées à la tête de la 2ème compagnie, années riches, intenses et inoubliables pour lui, le « grand Bouc », le capitaine ROUSSEAU « passe la main » à son successeur le capitaine TIMOLEON.

Lire la suite : les boucs Change de Chef 

( 1 Vote ) 

 

Interview Europe 1 ce matin 


TÉMOIGNAGE - "Je sais ce que c'est que de ne pas revoir quelqu'un à qui on a donné un ordre", témoigne le colonel Héluin.

Il a perdu deux hommes sur le sol afghan en avril et mai 2011. Alors qu'un hommage national est rendu jeudi aux quatre soldats tués samedi dernier en Afghanistan, le colonel Bruno Héluin, à la tête du 2e Régiment d'infanterie de Marine (RIMa) basé au camp d'Auvours, dans la Sarthe, s'est confié à Europe 1. "Je sais ce que c'est que de ne pas revoir quelqu'un à qui on a donné un ordre. En partant en Afghanistan, je me suis dit que j'espérais ne pas le vivre", raconte le colonel Bruno Héluin.

"Il est mort sur le coup"

Sa mission a duré un peu plus de six mois, de décembre 2010 à juin 2011. Parti avec un bataillon de 800 hommes, il a perdu deux soldats de sa caserne à quelques semaines d'intervalles.

Ces soldats ont été victimes de mines :


"On n’arrivera pas à ramener tout le monde" par Europe1fr

"On se dit que l'on va passer au travers, puis, le réveil est brutal. J'étais sur une position fortifiée, juste en bord de cette vallée. J'ai entendu l'explosion. Ce n'est pas une porte qui claque, c'est autre chose. Et puis, le compte-rendu arrive : il manque quelqu'un. On vient de le retrouver et il est mort sur le coup. On se dit 'ça y est, on n'arrivera pas à ramener tout le monde''.

"Au moment où cela se produit, on se dit 'pourquoi tout ça ?'", confie le colonel Bruno Héluin.

"Il s'agit de repartir tout de suite"

"Tout le monde regarde le chef en se demandant s'il est serein ou s'il est effondré. Une heure après, on va prendre l'hélicoptère pour une opération. Il s'agit de repartir tout de suite. Après, on s'interroge. Le moment où l'on s'interroge vraiment, c'est devant la feuille blanche pour écrire à la famille", précise-t-il.

"J'ai écrit ces lettres, toujours à la main : 'C'est moi qui ait donné l'ordre qui a conduit à la mort de votre fils'. Et puis, on essaye de donner du sens à tout cela. Quand on est arrivés en Afghanistan, personne ne dépassait le parallèle 42 de la vallée de Tagab. Quand on est partis, il y avait 10 kilomètres de vallée qui étaient entre nos mains", insiste-t-il. "On est partis en haut de cette vallée. On leur dit 'votre fils a servi à cela'".

Par Martin Feneau avec A.H

Publié le 14 juin 2012
( 1 Vote ) 

Concert de Bienfaisance par la musique des troupes de Marine

Téléchargez le coupon réponse sur le site du 2 ou celui de l'amicale

ici

( 1 Vote ) 

 

Croix de la Valeur Militaire sur le Drapeau du 2ème RIMa

 

Monsieur Gérard LONGUET, ministre de la défense nationale a présidé la prise d'armes du mardi 10 avril 2012, dans la cour d'honneur de l'hôtel national des Invalides.

 

Lors de cette cérémonie, placée sous les ordres du Colonel Bruno HELUIN, chef de corps du 2ème de marine, une remise de décorations a été effectuée sur les drapeaux des régiments suivants : le 2ème régiment d'infanterie de marine de Champagné, le 21ème régiment d'infanterie de marine de Fréjus et le 132ème bataillon du cynophile de l'armée de terre de Suippes, qui se sont particulièrement distingués au cours des dernières opérations extérieures, notamment en Afghanistan pour le 2ème de l'Arme.

 

Le drapeau a été décoré de la croix de la valeur militaire avec palme de bronze par le ministre de la défense nationale.

Au cours de cette cérémonie, deux marsouins du régiment ont été mis à l'honneur :

Le sergent chef Jean François GUILLEMET de la 2ème Cie (citation à l'ordre de la brigade comportant l'attribution de la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze)

et le caporal chef Samuel FAUJOUR de la CEA (citation à l'ordre du régiment comportant l'attribution de la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze).

 

Une forte délégation de notre amicale avec son drapeau, porté par Franck FLOQUET, a participé à cette très belle cérémonie.

Photo drapeau amicale

Freddy VERHAEGHE.



( 1 Vote ) 

 

Le vingtième anniversaire du début de la guerre en Bosnie-Herzégovine, qui a suivi la reconnaissance internationale de son indépendance en avril 1992, est l'occasion d'un retour sur les images réalisées par les opérateurs de l'ECPA (Établissement cinématographique et photographique des armées). En effet, ces reporters ont accompagné dans leur action les militaires de l'armée française, déployés dans une force d'interposition sous mandat international, la Forpronu (force de protection des Nations unies), puis dans la BMN (brigade multinationale) de la FRR (force de réaction rapide), jusqu'aux accords de paix de Dayton en décembre 1995.

le dossier thématique ECPAD: ici

Un portfolio de 34 photographies, accompagné d'un dossier de présentation, et d'un montage vidéo d'une douzaine de minutes, constitués d'images issues des fonds photographiques et filmiques conservés à l'ECPAD, illustrent le déroulement du conflit.

lien photos ecpad: ici

lien video ecpad: ici

( 1 Vote ) 

 

REPORT DES JOURNÉES PORTES OUVERTES

Madame, Monsieur,

Je me vois dans l'obligation de reporter les Journées Portes Ouvertes du 2éme RIMa,initialement prévues les 19 et 20 mai à une date ultérieure. Mon successeur à la tête du régiment, dès cet été, en jugera de l'opportunité.

En raison de la programmation opérationnelle régimentaire et de son rythme d'activité toujours croissant, il n'apparait plus possible de réaliser de manière optimale cet événement en garantissant au public une prestation de qualité.

Par ailleurs, les contraintes de communication imposées aux forces armées durant toute la période électorale, ne nous pennettent pas de conduire des actions significatives sur la voie publique.

Je vous remercie par avance de votre compréhension et vous demande de garder notre projet de partenariat en mémoire afin de pouvoir le réactualiser le moment venu.

Je vous prie de croire, madame, monsieur, à l'assurance de ma considération

Le CDC

La lettre officielle au format PDF : Cliquer-ici


( 1 Vote ) 

Le lundi 02 avril 2012, l'amicale est venue rendre Hommage à son jeune camarade, le sergent Alexandre BLAIZE, tragiquement décédé, en service, dans la nuit du 29 mars 2012.

Cette cérémonie simple, digne et particulièrement émouvante est le signe de notre attachement sans faille aux valeurs de cohésion, de soutien et de fraternité dans l'adversité.


Toutes nos pensées les plus vives vont vers sa famille.« Repose en paix mon cher Alexandre. Nous ne t'oublierons pas ».

 

d'autres photos sur le site du 2


( 1 Vote ) 

 

Le Colonel Bruno HELUIN, commandant le 2''''' Régiment d'Infanterie de Marine, a bien voulu nous informer qu'il accueille Madame Marthe COHN ce Mardi 13 Mars 2012 de 11 h 00 à 12 h 30 au cinéma du 2- de Marine au camp d'Auvours

 

Elle vient témoigner suite  à la parution de son livre «Une espionne juive dans l'Allemagne nazie». Il souhaiterait une participation des Anciens Combattants. Il m'a demandé de vous faire part de ce témoignage et invite les personnes, intéressées à cette période de l'histoire, de se signaler auprès du secrétariat du P.C. au 02 43 54 62 04, afin de faciliter l'accès au Régiment.

 

Résumé du livre

Qui est Marthe    Hoffnung alias Fräulein Ulrich - cette femme de l'ombre, au service des Résistants français et luttant contre les forces nazies ? Marthe, la blonde, qui maîtrise l'allemand comme personne d'autre, est une espionne juive qui a infiltré les lignes ennemies. Elle parvient à saboter les opérations allemandes de l'intérieur et brave ainsi tous les dangers de la guerre - le froid, la faim, les guets-apens - et de l'espionnage - les manipulations, les dénonciations, les machinations, l'attente de l'action, l'angoisse du danger qui rôde - jusqu'à transmettre aux forces alliées les renseignements décisifs qui permettront de détruire l'ennemi. Rédigés à la manière d'un récit épique, ces mémoires témoignent du destin singulier d'une femme hors du commun qui mena une lutte acharnée contre le mal.

( 2 Votes ) 

« BAPTEME DE PROMOTION ».

Le mardi 31 janvier 2012, une « petite délégation » (disponibilité du bus militaire oblige !) de l'amicale était présente aux Ecoles de Coëtquidan, pour participer à la cérémonie du baptême

de promotion des jeunes EVAT (sections du 2ème et du 3ème RIMa, section du RICM, section du 11ème RAMa, section du 6ème RG et section du 2ème RD), actuellement en formation au CFIM 9 (centre de formation initiale des militaires du rang).

Cette « grande première » au niveau des CFIM nationaux prouve, une nouvelle fois, « le temps d’avance » que possède notre 9ème Brigade d’Infanterie de Marine ! Puisse-t-elle être
poursuivie par d’autres brigades.


Présidée par le général LECOINTRE (commandant la 9ème BIMa), cette cérémonie a donné comme « parrain » à cette promotion, le caporal Paul DUBOIS (du 2ème RIMa), mort au
combat en Algérie le 24 juin 1959.

Nous ne doutons pas un seul instant que ces jeunes EVAT seront les dignes héritiers du caporal DUBOIS et qu'ils maintiendront « haut et fort », en toutes circonstances, les valeurs

de courage, de fidélité, d'abnégation et de sacrifice que ce dernier a démontrées.

Madame (soeur du caporal DUBOIS), accompagnée de son époux et du PEVAT du 2ème RIMa (Cch BOIS).

Avec mes remerciements pour cette émouvante information concernant ce baptême de promotion en l'honneur du caporal Paul DUBOIS, du 2/2ème RIMa, tué le 24 juin 1959 en Algérie, huit mois après mon retour du 1/2ème RIMa, et qui vient d'être le parrain de cette promotion de jeunes "Marsouins".

Pierre VANDEMOORTELE

 

 

( 1 Vote ) 

 

Le jeudi 24 novembre dernier, l'équipe de cross régimentaire "vétérans" du 2ème RIMA a conservé le titre de Champion de France « Armée de Terre », à Chaumont,en Haute- Marne.


Malgré la venue de "nouveaux jeunes vétérans", nos « Gazelles » ont réussi un joli tir groupé.

Au classement général :

- le CCH (ER) PAWLAK termine 6ème, malgré une entorse en milieu de parcours, l'ADC MARLE 11ème, le Sgt MIZGALSKA 16ème et le SCH (ER) REGNAUD 18ème.

- A noter la 10ème place de l'ADC VEQUAUD en "vétérans 2" et la 20ème place du CNE De BRONDEAU (CIRFA de Nantes et "ancien du grand 2").

Grâce à ce classement, l'équipe de cross conserve son titre, en devançant, une fois encore, les Sapeurs Pompiers de Paris (ce n'est pas rien !!!).

Félicitations à toutes ces "Gazelles" qui portent "haut et fort" les "couleurs régimentaires". L'histoire se répète : le 2ème RIMa est "indétrônable" !

Prochain RDV en Février 2012, pour les Championnats de France « Interarmées », où la mission se répètera à nouveau : "conserver le titre obtenu en février 2011".

les résultats ici

 

( 1 Vote ) 

 

Ce mardi 6 décembre a eu lieu à l'espace culturel de VAAS une conférence du colonel HELUIN commandant le 2° Régiment d'Infanterie de Marine à Auvours et concernant l'engagement de ce Régiment en Afghanistan de décembre 2010 à mai 2011.

Cette conférence, initiée et organisée conjointement par le Souvenir Français de VAAS et le Rotary Club de Château du Loir s'est effectuée sous forme d'une présentation par le colonel chef de corps suivie par un dîner débat avec, après le plat de résistance, des échanges et réponses aux questions.

C'est ainsi que 74 convives, membres du Rotary club, du Souvenir français, leur famille et leurs invités, s'étaient réunis pour montrer à la fois leur intérêt à la connaissance des enjeux de notre monde actuel et le soutien qu'ils apportent aux personnels de l'Armée de terre chargés d'exécuter les missions confiées par nos chefs politiques pour la défense de la démocratie, de la paix dans le monde et des intérêts de la France.


Il nous est, compte tenu de la richesse de l'intervention et du débat qui s'en est suivi, difficile de faire ici un compte rendu exhaustif de cette intervention. Ce fut une conférence de haut niveau, très enrichissante pour tous les auditeurs. Nous retiendrons essentiellement que les choix politiques de nos élus se traduisent par un engagement humain et que cet engagement a comme coût la volonté, l'action, la sueur, et aussi le sang des soldats de nos armées de la République.

Cet engagement de nos forces et du bataillon Richelieu a nécessité une préparation longue et minutieuse et un entraînement spécifique. En Afghanistan, c'est comme toujours, comme pour tout engagement militaire, la valeur des hommes et la cohésion des unités qui sont les clés de l'accomplissement de la mission. Ceci nécessite la solidarité, la motivation, l'engagement personnel et physique des chefs et ce à tous les niveaux, cela nécessite le soutien sans faille auprès des familles restées en France et cela mérite la considération, pour nos soldats, de la part de toute la Nation.

Tous, nous avons été impressionnés par la technicité déployée sur le terrain, par la modernité des armements, des moyens d'observations, des moyens de transports. Mais, nous avons bien pris en compte que, quelque soit la capacité des armements, ces matériels ne valent que par la valeur des hommes qui les servent.

Cet engagement de la France au sein de l'OTAN, nous avons bien pris en compte qu'il était au-delà de l'action militaire car il se prolonge, par ces mêmes personnels, par des actions humanistes dans le domaine de la santé, de l'éducation, de l'eau, du développement économique.


Cet engagement de la République s'élabore et se réalise par nos armées dans le cadre d'une éthique humaniste permanente, dans le souci de préserver les populations civiles et d'éviter les « dommages collatéraux »

Et cet engagement a été payé par la mort de 75 de nos soldats. Pour le bataillon Richelieu, durant ces six mois , c'est la perte de 3 hommes auquel il faut ajouter 29 blessés.

Que ceci nous amène à réfléchir, à bien prendre en compte que la défense de la démocratie est essentielle. A la veille de l'année où nous sommes appelés à voter pour désigner le chef des armées de notre République, il est important d'avoir conscience de cette nécessite de Défense de la démocratie, du coût humain de cette Défense. Prenons donc en compte, pour nos votes, le sérieux et le sens des responsabilités que requiert cette fonction de chef des Armées.

Le produit excédentaire éventuellement résultant de la marge sur repas et augmenté des dons volontaires des participants sera intégralement reversé à l'association Terre Fraternité qui œuvre au profit des soldats de l'armée française blessés lors des opérations extérieures. Le bilan sera communiqué dés que possible.

photo J.Mauboussin



Sous-catégories

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 53 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook