( 2 Votes ) 

Défilé de la garde au drapeau sur les Champs Elysées

Mardi 14 juillet 2015

 

 

 

 

Précédant le défilé, face à la tribune présidentielle, défileront en V, les 13 drapeaux et les deux fanions des 15 unités décorées de l’Ordre de la Libération. Le drapeau du « 2 » sera accompagné de sa garde.

( 1 Vote ) 

 

JPO

 

 

 

Les lots sont à récupérer au BEH 02.43.54.62.49


Tirage Tombola    

numéros

1.Voiture 27499

2.Scooter 29189

3.Bon voyage 28732

4.Télé 58″ 27124 

5.Télé 40″ 12386

6.Tablette 10″ 15028

7.Télé 32″ 14981 

8.Robot  26886 

9.Cookeo 12177 

10.Appareil photo 22712 

11.Friteuse 02272 

12.Go pro 28375 

13.Téléphone Wiko 20137 

14.Téléphone Wiko 12582 

15.Enceinte mp3 14115

16.Tablette 7″ 26380 

17.Tablette 7″ 27403

18.Barre de son sony 11025

19.Cave à vin 30952 

20.Balai vapeur 22910 

21.Fer calor 22721 


22.Boucleur babyliss 11113 

23.Enceinte mp3 28075 

24.Plancha 30733 

25.Tondeuse babyliss 26236 

26.four micro onde 21901

27.chaine hifi  30850 

28.ordinateur enfant 11071 

29.Trotinette 30592 

30.Voiture radio Commandé 22845
31.Paire roler 07739

32.Radio réveil 30141 

33.Casque micro 30501 

34.Coffret jeux 22608 

35.Jeu enfant 30062 

36.Jeu enfant 29900 

37.Jeu enfant 21915
38.Jeu enfant stylo parlant 14255

39.Jeu enfant stylo parlant 02850 

40.Jeu enfant stylo parlant 12150

 

( 2 Votes ) 

 

Du 17 au 21 juin 2015, le 2e RIMa vient à la rencontre du grand public ! Pendant cinq jours de festivités, venez découvrir LE régiment de la Sarthe !

 

 

Au programme :

Le 17 juin 2015, une journée Défense et citoyenneté (JDC) exceptionnelle est organisée, dans les coulisses des JPO. L’Etablissement du Service Nationale nord-ouest, s’installe au 2e RIMa pour une journée dédiée au recrutement. Les 45 appelés du jour auront le privilège de vivre au rythme du régiment et d’assister aux premières répétitions des Portes Ouvertes.

Le 18 juin 2015, une cérémonie pour le 70ème anniversaire de la remise de la Croix de la Libération au 2ème RIC  (1945-2015) aura lieu place du jet d’eau à 21h au Mans

Le 19 juin 2015, Le 2e RIMa s’installe place de la République au Mans, afin de présenter ses nouveaux matériels et véhicules. Des animations dynamiques (combat de corps à corps, Haka…) auront lieu et les marsouins seront présents de 11h à 22H afin d’échanger avec le grand public. Venez nombreux !

Le samedi 20 juin 2015 de 10h à 21h  et le dimanche 21 juin 2015  de 11h à 19h au camp d’Auvours (à Champagné), le 2e RIMa vous accueille pour ses traditionnelles journées portes ouvertes (JPO). Plus de 45 stands : baptêmes hélico, paintball, laser game, murs d’escalade, parcours rambo, parcours en véhicules blindés, simulateur de tir, tir à la carabine, pêche à la ligne, balades en poneys, maquillage, séances photos, … Présentations de matériels Félin et de véhicules avec les nouveaux VBCI, expositions, reconstitution d’un village historique, démonstrations de maîtres-chiens, de combat au corps à corps, de combat d’infanterie, haka…

 

Samedi 20 Juin 2015

10h00: Fanfare de la 9e BIMa

10h30: Corps à corps

11h00: Chien de guerre

11h30: Combat de l’infanterie

14h00: Haka et Danse Tahitienne

16h30:  Fanfare de la 9e BIMa

17h00: Corps à corps

17h30: Chien de guerre

18h00: Combat de l’infanterie

21h00: Fermeture des stands.

Dimanche 21 Juin 2015

11h00: Fanfare de la 9e BIMa

11h30: Corps à corps

12h00: Chien de guerre

12h30: Combat de l’infanterie

14h00: Haka et Danse Tahitienne

16h00: Corps à corps

16h30: Chien de guerre

17h00: Combat de l’infanterie

18h00: Tirage de la tombola

19h00: Fermeture

 

 

( 1 Vote ) 

GARDER LE CAP !

 

« Quand on navigue, il faut viser un amer si l’on veut  maintenir son cap. »
Nous essayons depuis janvier de garder le cap vers les objectifs que nous nous sommes fixés :

- l’engagement soutenu dans Sentinelle, qui répond à une volonté du chef des Armées d’engager durablement l’armée de Terre en protection de nos concitoyens
- la poursuite de l’instruction et de l’entraînement,notamment avec la transformation VBCI qui est sur le point de s’achever et les nombreuses activités de
formation de cursus (FACQ, FGE, FTS) maintenues au régiment en dépit de la « compression du temps disponible » ;- l’aguerrissement et la mise en condition en vue de la projection : l’exercice de la SAED au pays de Galles et les activités d’aguerrissement des unités en sont la traduction ;
Mais le 2e RIMa, comme toutes les formations, va également contribuer à la manoeuvre de renforcement de l’armée de Terre : le recrutement de près de 11 000
hommes supplémentaires sur les deux années à venir impose des adaptations dans nos structures

lire la suite : Ici

( 1 Vote ) 

 

 

 

 

A l’occasion d’une visite d’inspection, le CEMAT à rencontré ses marsouins lors de tables rondes. Au cours de ces échanges, il a pu apprécier les sources d’inquiétudes et de satisfactions qui animent l’armée de Terre. Le nouveau modèle de l’armée de Terre conforte le 2e Rima dans sa spécificité amphibie et sa garnison, bénéficiant d’un espace collectif d’entrainement.

 

 

( 4 Votes ) 

 

RIEN N’ARRETERA LE VAISSEAU DU 2E RIMA

 

 

lire le bulletin : Ici

( 2 Votes ) 

 

En cette traditionnelle période de voeux, je tenais à vous fixer le cap pour 2015…

2015, c’est l’année de l’achèvement de la transformation sur VBCI.

Elle verra l’ensemble des unités se qualifier et confirmer leurs aptitudes à l’occasion de leur passage en centre d’entraînement spécialisé.

 

lire le bulletin : Ici

( 3 Votes ) 

 

Le Grand  2 sur Facebook

 

( 3 Votes ) 

 

L'écho du Marsouin  N°2

 

 

En effet, que de chemin parcouru en deux mois…Sur le terrain de la capacité opérationnelle tout d’abord. L’état-major du régiment, les compagnies d’infanterie, la compagnie d’éclairage et d’appui ainsi que la compagnie de commandement et de logistique ont toutes contribué à faire progresser le régiment, que ce soit sur la transformation VBCI visée pour le printemps 2015, sur l’entraînement du régiment ou encore sur l’alerte Guépard puisque près de 500 marsouins sont en alerte pour être engagés si la situation l’exigeait.

 

Lire l'écho du Marsouin : Ici

( 2 Votes ) 

 

Ordre Du Jour N° 7

 

 

Officiers, sous-officiers,caporaux-chefs,caporaux, marsouins et personnel civil du 2° Régiment d'Infanterie de Marine

 

L'orde du jour à lire au complet : ici

 

( 4 Votes ) 

 

 

 

Mon cher Thierry,

 

Ce n’est pas le chef de corps du 2 qui s’exprime mais le jeune lieutenant puis capitaine que tu as croisé au cours de ta belle carrière et de tes affectations à Fréjus puis Djibouti et que tu as profondément marqué par ton charisme, ton humilité et la sérénité que tu dégageais déjà à l’époque. Tu m’as tellement marqué que même lieutenant-colonel au BOI puis colonel du régiment – de ton régiment – je continuais à te vouvoyer par respect pour tout ce que tu représentais à mes yeux. Ce n’est que lors de Bazeilles cette année où nous avons enfin convenu que le tutoiement serait de rigueur…

 

 

Jeune engagé volontaire sous-officier, tu rejoins l’école d’application de l’infanterie à Montpellier le 1er octobre 1973. Nommé sergent le 1er octobre 1974, tu rejoins le 76ème RI de Vincennes puis l’école militaire interarmes le 1er septembre 1979. Tu rejoins ensuite, après un nouveau passage à Montpellier, le 4ème RIMa de Perpignan en 1981 puis le 23ème BIMa de Dakar en 1983 où tu sers à deux reprises comme chef de section.

 

En 1985, alors capitaine, tu rejoins une première fois le 2ème RIMa pour y servir comme adjoint. Très compétent, excellent instructeur, organisé et méthodique, tu recherches constamment à parfaire les résultats acquis à l’instruction. Tu t’illustres au Tchad comme instructeur au sein d’Epervier. En 1987, tu prends le commandement de la 4ème compagnie du 2ème RIMa avec laquelle tu es engagé en Nouvelle-Calédonie début 1988. Le 1er juillet 1989, tu rejoins le BOI du 2 et tu repars une nouvelle fois pour le Tchad en 1990.

 

En 1991, c’est à nouveau l’outre-mer, cette fois-ci au 4ème RSMA à Saint-Denis où tu sers comme chef du BOI. En 1994, chef de bataillon depuis 1 an, tu es désigné pour rejoindre le 21ème RIMa en tant qu’OSA. De là, tu es engagé à deux reprises en ex-Yougoslavie où tes qualités et tes actions déterminantes sont saluées par une lettre de félicitation et par un témoignage de satisfaction du CEMA. Mais ton engagement se fait aussi au profit des Troupes de marine : tu es l’organisateur du rassemblement des TDM en 1995 et c’est, pour moi, mon premier rassemblement des TDM. Inutile de te dire combien l’image de rigueur et de professionnalisme que tu dégages est de nature à satisfaire le jeune lieutenant que je suis.

 

1997, c’est le départ pour Djibouti, d’abord au 10ème BCS puis à l’état-major interarmées. On se recroise à nouveau et je sais que de ton état-major, tu gardes un œil bienveillant sur les jeunes officiers. Tu rentres au 2ème RIMa à l’été 1999 comme chef du DIO. Tu es une nouvelle fois engagé au Tchad puis au Cameroun et enfin, en 2001, tu deviens le commandant en second du régiment et es engagé en Côte d’Ivoire comme chef du GTIA Est en fin d’année 2002.

 

De 2003 à 2005, tu es affecté à la MCMD au Togo où ta connaissance et ton expérience de l’Afrique peuvent s’exprimer une nouvelle fois : tu es reconnu comme un acteur essentiel des excellentes relations nouées avec nos amis togolais. Tu rejoins le CoFAT à Tours en 2005 d’où tu pars en retraite en 2006, après plus de 32 années de service.

 

Mais, les liens qui t’unissent à l’armée de terre, et plus particulièrement au 2ème RIMa t’amènent à resigner au titre de la réserve en 2007. Au sein du BOI du régiment, tu es chargé de la formation et de la préparation des candidats aux concours et examens.

 

 

Faisant preuve, comme toujours, d’une disponibilité sans faille, d’une rigueur et d’une discipline intellectuelles irréprochables, de qualités pédagogiques largement reconnues déjà par le passé, tu insuffles une dynamique nouvelle qui oriente de belle manière la formation et les résultats des candidats aux concours et examens.

 

Ils sont nombreux, jeunes et moins jeunes du régiment, à être passés dans tes mains. Tu les as fait travailler, parfois mis sur la paille, mais tous t’en sont reconnaissants aujourd’hui car tu leur as permis de surmonter les difficultés de la remise en question.

 

Tu as aussi permis à plusieurs générations de chef de BOI, dont je fais partie, de dormir sur nos deux oreilles pour ce qui relève de la préparation de nos candidats aux concours. Tu avais émis voilà quelques temps l’idée de t’arrêter pour consacrer plus de temps à ta famille. Je m’étais dit que les consignes seraient difficiles à passer tant tu as accumulé une expérience hors du commun et tant il serait difficile de trouver quelqu’un de ton calibre pour prendre ta suite.

 

Chaque semaine, je me faisais une joie de prendre le café avec toi pour évoquer les progrès des candidats avant que tu ne rejoignes ta salle de cours, que les candidats avaient baptisé avec humour « salle LCL DUMEST » tant tu étais pour eux devenu indispensable et apparaissais déjà comme un grand homme du régiment.

Ce qui frappe tous ceux qui ont eu à te côtoyer, ce sont tes qualités humaines, ta modestie et ta disponibilité sans faille au service du régiment, de l’amicale, des militaires en général. Ta famille peut être fière de toi, de ton parcours et de l'officier que tu étais : engagement, humilité et fidélité. La vie en a décidé autrement et tu nous quittes brutalement sans que le régiment n’ait pu te remercier pour ton action.

Alors permets-moi de le faire ici, solennellement, en présence de ton épouse et de tes enfants, de tout le régiment, de l’Amicale et de tes amis, pour qu’ils sachent combien tu étais apprécié de tous au régiment et combien tu vas nous manquer désormais.

 

Au revoir Thierry et merci pour ton écoute, ta simplicité et ta joie de vivre.

 

Colonel Pascal GEORGIN

commandant le 2ème régiment d’infanterie de marine

 

 

 

Sous-catégories

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 41 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook