( 1 Vote ) 

six le nombre de militaires américains abattus par leurs collègues afghans en une semaine


Après quatre  jours sans émeute antiaméricaine ni attentat, deux soldats américains ont été tués dans le Sud de l'Afghanistan par un militaire et un civil afghans, ce qui fragilise encore un peu plus la coopération entre Afghans et étrangers sur place.

"Deux militaires américains ont été tués dans le sud de l'Afghanistan", a affirmé jeudi le porte-parole du Pentagone, George Little.

Ces meurtres portent à six le nombre de militaires américains abattus par leurs collègues afghans en une semaine, après l'incinération d'exemplaires du Coran dans une base militaire américaine et les très violentes manifestations antiaméricaines qui ont suivi.

"Deux individus, l'un étant censé être un soldat afghan et l'autre en vêtements civils, ont retourné leurs armes contre des militaires afghans et de l'Isaf, tuant deux soldats de l'Isaf", a détaillé la force internationale dans un communiqué.

"Un professeur afghan s'est emparé de l'arme d'un soldat et a ouvert le feu sur des Américains, tuant deux d'entre eux. Les soldats ont répondu, tuant le professeur et un militaire afghan", a déclaré à l'AFP Niaz Mohammad Sarhadi, le chef du district de Zhary, où l'incident s'est produit.

L'incident a eu lieu dans la province de Kandahar (Sud), bastion taliban. Depuis l'incinération de Corans sur la base militaire de Bagram, au nord de Kaboul, dans la nuit du 20 au 21 février, l'Afghanistan a connu six jours de très violentes émeutes antiaméricaines, conclues dimanche sur un bilan final de 30 morts et plus de 200 blessés.

 

Lire la suite : six le nombre de militaires américains abattus par leurs collègues afghans en une semaine

( 1 Vote ) 

 

 

Un soldat afghan et un manifestant sont morts au moment où des protestataires essayaient de marcher sur le consulat des Etats-Unis de Herat, a-t-on appris auprès d'un porte-parole de la province de Herat, Moheedin Noori. Mais selon une source sécuritaire, les deux personnes mortes près du consulat sont des civils.

"Cela a été très violent près du consulat américain. Il y a eu des affrontements. Certains protestataires ont essayé de saisir les armes de policiers. Il y a eu des tirs. Deux manifestants ont été tués", a indiqué cette source sécuritaire de haut rang à l'AFP.

 

Lire la suite : Corans brûlés en Afghanistan

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 37 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook