( 1 Vote ) 

Bonjour à vous.

 

J'ai la très grande tristesse de vous faire part du décès de notre camarade Louis GALLIEZ, survenu le 25/09/10. Ses obsèques se sont déroulées en toute intimité, le 01/10/10 à Cambrai (59). Puisse notre ami reposer en paix. TD.

( 1 Vote ) 

Source: defense.gouv.fr

 

images/stories/In_memoriam/honneurs-militaires-au-21e-rima.jpg

La cérémonie d’honneurs militaires en mémoire du capitaine Mezzasalma et du caporal-chef Panezyck s’est déroulée le 27 août 2010 à 14h30 à Fréjus.

la vidéo A/C Grand  : ici

 

 

 

Le président Nicolas Sarkozy a rendu hommage vendredi à Fréjus aux deux soldats français tués lundi en Afghanistan, appelant à "ne pas laisser le champ libre aux fanatiques et aux barbares" et assurant que la France resterait engagée autant que nécessaire sur ce terrain.

 

"Nous sommes réunis (...) pour dire le respect, l'admiration, que nous éprouvons pour leur héroïsme et leur sacrifice", a déclaré M. Sarkozy au cours d'une cérémonie d'hommage organisée au 21e Régiment d'infanterie de marine de Fréjus, auquel appartenaient les deux militaires.

 

"Je mesure et j'assume les responsabilités qui sont les miennes lorsque nos soldats sont engagés au péril de leur vie. Je porte en moi la tragédie de chacune de ces vies interrompues dans la fleur de l'âge. Nous ne les oublierons pas. Leur souvenir renforce en chacun de nous la détermination à poursuivre notre engagement au service de la France", a-t-il dit.

 

"Nous ne pouvons laisser le champ libre aux fanatiques, aux barbares et aux terroristes qui menacent nos sociétés, bafouent les valeurs universelles de l'humanité et sèment la mort", a-t-il insisté, relevant que "notre sécurité, ici, en France, repose aussi sur notre engagement là-bas" et louant l'engagement des soldats.

 

"La détermination dont vous avez fait preuve est celle de la France, qui restera en Afghanistan aussi longtemps que nécessaire", a-t-il encore dit.

 

Le capitaine Lorenzo Mezzasalma, 43 ans, et le caporal-chef Jean-Nicolas Panezyck, 25 ans, du 21e RIMa de Fréjus, ont été tués lundi lors d'une opération au sud de Tagab, dans la province de Kapisa (à une soixantaine de km au nord-est de Kaboul). Ils étaient arrivés en Afghanistan le 7 juin.

 

Plus d'un millier de personnes étaient présentes vendredi à la cérémonie sur la place d'armes du camp Lecocq, parmi lesquelles le ministre de la Défense Hervé Morin, le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants Hubert Falco, de nombreuses personnalités civiles et militaires mais aussi nombre de Fréjusiens venus entourer les familles.

 

Sur la place d'armes, devant le drapeau en berne, deux compagnies du 21e RIMa, dont l'une en instance de départ pour Djibouti, avaient pris position, de même qu'une quarantaine de porte-drapeaux d'anciens combattants.

 

Le président a remis la Légion d'honneur aux soldats à titre posthume, entouré des deux petits garçons du capitaine Mezzasalma. Après la cérémonie, il s'est entretenu avec les familles pendant environ une demi-heure.

 

images/stories/In_memoriam/21sarko_1.jpg

source var matin

( 2 Votes ) 

Le 11 août 2010, l’amicale est venue dire « KENAVO » à Jean Jacques.

 

jjl1

Sa famille était entourée et soutenue dans cette douloureuse épreuve par de nombreux amis, par une très forte participation de nos amicalistes et par une délégation du régiment.

 

jjl2

jjl3

 

« SALUT JJ » : reposes en paix. Nous ne t’oublierons jamais.

 

jjl4

( 2 Votes ) 

 

Mon Colonel et Cher Camarade,

C'est avec une grande tristesse et vive émotion que je vous réponds suite au décés de Monsieur le Commandant Jean-Jacques  LOSTANLEN: je dis bien Monsieur, car il était un MONSIEUR, dans la digne lignée de nos Grands Anciens.
Et oui, Jean-Jacques avait les qualités des Hommes et des Chefs d'antan; ces hommes étaient "droits, courageux, francs, loyaux, généreux, efficaces , discrets". 

Il savait sacrifier son temps, son énergie, au profit des autres. Il l'a prouvé maintes fois dans sa vie professionnelle et dans sa vie associative. Il s'est donné sans compter pour les autres.

Jean-Jacques Lostanlen était une figure incontournable de la vie du Grand 2 et de son amicale, en pensant à lui je ne peux m'empêcher de penser à une autre grande figure de l'amicale Monsieur le Colonel Daniel Loridan et je pense que si Dieu a prévu un coin de Paradis pour les Troupes Coloniales, je pense que Jean-Jacques et Daniel doivent être en bonne place .

Et si de là haut , Jean-Jacques me voit et m'entend,  je pense qu'il converse avec le Maréchal Hubert LYAUTEY sur un sujet que nous avions abordé tous les deux. Il comprendra !!!

C'est avec un grand regret et une vive émotion que je dis que nous avons perdu "un Grand Homme" .

Je présente à sa veuve, à ses enfants et toute sa famille, à l'amicale et à vous mon colonel et au 2ème RIMa, à tous nos camarades et amis, toutes mes sincères condoléances du plus profond de mon coeur.

Je ne pourrai être présent à ses obsèques, mais j'y serai par la pensée et de toute mon âme.

                              Que Dieu le garde en lui et avec lui .

                        Avec toute ma Fraternité d'armes.  David Arrouy

 

Nota du président: merci mon cher Arrouy pour ces propos très poignants, qui symbolisent si bien la communauté d'armes qui doit  unir la "grande famille de la Coloniale".

( 2 Votes ) 

Veuillez trouver ci-joint l'éloge funèbre de notre ami Jean Jacques LOSTANLEN, prononcé le 11 août 2010.

 

Le 11 août 2010.

Crématorium.  (Le Mans).

Mon cher Jean Jacques, c’est avec une très vive émotion que je me permets de prendre la parole, non pas pour détailler ton parcours au service de la France ou te couvrir d’éloges -tu ne l’aurais pas souhaité-, mais bien plus simplement pour démontrer tous les liens d’amitié, de respect et de dévouement qui t’unissaient à l’amicale des anciens du 2ème RIMa, ton amicale.

Jean Jacques, breton au cœur fidèle, j’ai appris à te connaître (du moins je l’espère) et surtout à apprécier toutes tes qualités humaines, durant ces quatre années ou tu m’as fidèlement secondé comme trésorier de notre amicale. Tu n’es pas l’homme qui aime pavoiser ou qui cherche à se mettre, à tout prix, sur le devant de la scène. Aussi, souhaitant volontairement être le plus fidèle possible à tes principaux traits de caractère, à savoir modestie, simplicité et humilité, je ne dirais que ceci : engagé volontaire comme militaire du rang, c’est par ton savoir faire professionnel, ton savoir être et ton travail assidu que tu franchiras tous les échelons qui te conduiront au grade de chef de bataillon des Troupes de Marine.

Trois faits majeurs méritent d’être soulignés : une vocation précoce qui te conduit, très jeune, à rejoindre les Enfants de Troupe dès 1950 (à l’école militaire des Andelys puis au collège militaire à Autun), une première partie de carrière (pendant 12 ans) comme sous-officier de la Coloniale ; enfin, une seconde partie de cette même carrière au service de l’Institution Militaire, comme officier pendant près de 15 ans.

Cette carrière militaire te verra servir successivement tant en France qu’à l’étranger : au 4ème RIC à Toulon, au 23ème RIMa à St Germain en Laye, au 3ème RIMa à Vannes et, par deux fois, au 2ème RIMa ; mais également en Assistance Militaire Technique au Mali puis à Djibouti, au 3ème RSMA en Guyane et au 5ème RIAOM. Toutes ces années, placées sous le signe du service outremer, de l’opérationnel et du commandement sont à ton image : courage, rigueur, compétence, disponibilité et chaleur humaine.

Quittant, à ta demande, la service actif en 1980, une deuxième vie professionnelle s’offre à toi. Durant 13 années, tu occupes alors la fonction de Directeur des Ressources Humaines au sein d’une entreprise de transports près de St Lô. Posant en 1995, je te cite : « définitivement mes valises à Savigné », tu t’investis au sein d’associations locales (randonnées, billard) où tu tisses de formidables liens d’amitié, mais également au sein de notre amicale régimentaire.

Cette amicale, où tu vas, sans relâche, pendant presque 10 ans, occuper les fonctions de trésorier : poste particulièrement ingrat mais au combien essentiel. Cette même amicale, et j’en parle en connaissance de cause, ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui, sans ton investissement personnel, ta passion, ton souci du détail et ton sens de l’organisation. Véritable cheville ouvrière de notre association et modèle pour les plus jeunes dans l’exercice des solidarités, tous tes camarades, et moi le premier, ici présents, en témoignons et t’en remercions. A nous désormais de pérenniser les valeurs qui étaient les tiennes et puisse ton engagement servir de guide et d’exemple pour tous les jeunes marsouins d’aujourd’hui.

Mon cher Jean Jacques, tu resteras toujours présent dans nos mémoires et dans nos cœurs.

Demeures en paix auprès de Notre Seigneur.    KENAVO Jean Jacques.  

Lcl (er) DUMEST.

( 4 Votes ) 

Jacques_Azemar

J'ai le regret d'annoncer à tous ceux qui ont connu Azémar Jacques, qu'il est décédé le vendredi 16 juillet et que la crémation

a eu lieu jeudi 22 à 16h au crématorium de Sète à coté de l'hôpital .

Le Président

( 117 Votes ) 

Les obsèques de notre camarade Emile LEROY (adjudant-chef, commandeur de la Légion d’Honneur) se sont déroulées dans la plus grande émotion et la plus grande dignité, le samedi 21 juin 2010.

images/stories/In_memoriam/sepulture E Leroy 02.jpg

 


Notre ami a été accompagné dans sa dernière demeure, par bon nombre de ses anciens frères d’armes, par une délégation conséquente de notre amicale et par plusieurs porte-drapeaux d’associations patriotiques.

 


 

images/stories/In_memoriam/sepulture E Leroy 01.jpg

Les honneurs militaires lui ont été rendus par un piquet du 2ème RIMa.

( 109 Votes ) 

Les obsèques de notre ami Emile LEROY auront lieu le lundi 21 juin 2010, à 15h00, en l’église de La Membrolle sur Choisille (37390), près de Tours.

Notre camarade était adjudant-chef (Indochine, Algérie…) et Commandeur de la Légion d’Honneur.

images/stories/In_memoriam/Adjudant E leroy a diem huan 1950.jpg

images/stories/In_memoriam/Adjudant E leroy a Fazouguert 1956.jpg


Reposes en paix mon cher Emile. Nous ne t’oublierons pas.

Le président.

( 3 Votes ) 

Je viens d'apprendre, ce jour (par courrier postal), le décès d'un de nos amicalistes: le lcl (er) FRANZIN Arnaud.

Ses obsèques ont eu lieu le 19/05, à Orléans. J'ai adressé, en votre nom et en celui de l'amicale, nos condoléances à la famille, en la priant de vouloir bien excuser ce "bien triste décalage", indépendant de notre volonté. Le président

( 2 Votes ) 

Cher Thierry

Nous sommes bien rentrés de Vannes,hier vers les 17h20.
Dommage que nous n'étions que 3 pour représenter l'Amicale,sans le
drapeau !
Bonne camaraderie dans le car avec les gens du régiment.Le repas du midi
au Mess de Vannes a été pris en compte par le Mess du 2 : sympa !
L'Eglise St Paterne de Vannes était pleine,cérémonie religieuse émouvante
et de bonne tenue ; cérémonie au cimetière également parfaite... par un
froid glacial...
Ce matin,j'ai appris par l'artillerie que le Général Bigeard est aux
soins intensifs à l'Hôpital de Nancy pour une double phlébite.Comme
toujours il se bat contre la mort,mais le pronostic est réservé !
Voeux de santé pour ton épouse et toi.
Amitiés
Jean_Pierre le Bigor !(
Jean Pierre Georget)

Au Congrès Départemental UNC de Mayet,l'Amicale du 2 était bien
représentée : Graffin,Ramos,etc...

( 1 Vote ) 

La cérémonie religieuse s’est déroulée le 08 avril 2010, au Crématorium du Mans. La famille était soutenue par le chef de corps et une importante délégation de cadres et marsouins du 2ème RIMa ainsi que par la présence en très grand nombre de nos camarades amicalistes, notamment des généraux (2S) THONIER et SOYARD, tous Frères d’Armes de Daniel.

Nos pensées vont vers sa famille, qu’elle soit assurée du soutien et de la solidarité indéfectibles de l’amicale des anciens du 2.

Reposes en paix Daniel.

Le président.

obseques_colo_loridan03.jpg

obseques_colo_loridan02.jpg

obseques_colo_loridan04.jpg

obseques_colo_loridan05.jpg

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 32 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook