( 5 Votes ) 

Il y a70 ans Daniel Nevot  a fait le serment

 

 

 

Ma Harley-Davidson pétarade porte d'Orléans. Ce 25 aout 1944, à 10 heures du matin, je suis un des Premiers des Forces françaises libres à entrer dans

Paris. En tenue de GI américain, j'ouvre la voie à la 2e division blindée. La foule nous acclame.J'emmène Leclerc à la gare Montparnasse, où il recueille la reddition des Allemands. Puis je mets le cap sur Le Bourget: il faudra une semaine d'âpres combats pour mater une poche de résistance ennemie. Paris est définitivement libéré.

Né à Fontaine-les-Grès, dans 11 Aube, dans une fratrie de huit enfants, j'ai quitté le logis familial à 13 ans. Dès que j'en ai eu 18, j’ai intégré l'armée. On m'envoie en

Norvège, à Narvik, qui est en passe d'être conquis par les Allemands. Mon régiment doit battre en retraite par la mer sur un bateau de pêche. Bombardés, nous chavirons.

Un navire britannique me repêche au bout de quatre heures dans l'eau glacée.Je me retrouve dans un camp de réfugiés en Angleterre, où j'entends l'appel du général de Gaulle. Ses émissaires recrutent des volontaires pour combattre dans les colonies. J'embarque avec le général sur le "Westerland'? Cap sur l’Afrique.

lire la suite

 

 

 

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 44 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook