( 1 Vote ) 

 

 

 

 

 

 

C'était il y a 100 ans jour pour jour. Les soldats français et allemands s'apprêtaient à vivre 300 jours d'enfer. La France commémore à partir de dimanche le centenaire de la bataille de Verdun.  

 

La stratégie de l'armée allemande est simple: elle assomme de bombes les Français. C'est une pluie de 1.000 obus au mètre carré. Les déflagrations s'entendent jusqu'à Nancy. C'est un vrai cauchemar qui dure jour et nuit.

Dans les tranchées, les soldats vivent un enfer dans les pires conditions qui soient. Le bilan de ces 10 mois de combats approche les 715.000 victimes, tuées ou blessées. Il y en a 362.000 côté français, presque autant côté allemand. 

 

Lire la suite Ici

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 42 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook