( 2 Votes ) 

Impressions de guerre d'un  soldat de seize ans

livre d'époque de 421 pages

à télécharger

 

 

 

Dépêche! Dépêche! continua-t-il, tout en me secouant par la manche;paraît que les v'ià qui débouchent du pont!... On se replie !...D'un bond, je fus debout!

Il faisait encore nuit, ou pour mieux dire il ne faisait pas encore jour.Nous en étions à cette minute de la journée où l'ombre semble vouloir lutter contre l'aurore envahissante; nous traversions ce moment transitoire du crépuscule matinal que mon oncle et mon père m'ont toujours, dans leurs récits de guerre, dépeint comme l'heure dangereuse par excellence; comme la minute propice aux surprises!De plus, un brouillard épais voilait la vue d'assez près.Nous étions-nous donc laissé surprendre?... Oui et non!

 


On s'attendait bien, de notre côté, à une attaque du matin, mais peut-être pas si tôt !C'est ce que m'expliqua brièvement le lieutenant Cassaigne, pendant que notre poste se repliait vers Bazeilles et prenait position dans les premières maisons du village, dont la rue d'accès était solidement défendue par une forte barricade.

 

 

 

 

Derrière cette barricade, des marsouins étaient déjà embusqués , il y avait aussi dans l'angle un petit groupe de turcos. J'ai encore dans l'oeil la vision nette d'un grand sergent indigène qui, allongé sur la barricade, tendait le cou et examinait la route

 

 

 

 

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 49 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook