( 1 Vote ) 

 

Il avait Juré« de ne déposer les armes que le jour où nos couleurs, nos belles couleurs, flotteront sur la cathédrale de Strasbourg ».

 

Joseph Djemakangar, est mort jeudi.

Cet ancien combattant  avait fait en effet partie de ceux qui ont juré en 1941 à Koufra, dans le désert libyen, « de ne déposer les armes que le jour où nos couleurs, nos belles couleurs, flotteront sur la cathédrale de Strasbourg ». De Koufra à Strasbourg en passant par le Fezzan, Alençon et Paris, Joseph Djemakangar a été un acteur engagé de l'épopée de la « Division de Fer » (surnom de la 2ème DB de Leclerc).

 Josepth Djemakangar est mort  dans sa 93ème année et sera inhumé ce samedi après-midi dans la capitale du Tchad, N'Djaména.

Engagé volontaire le 10 décembre 1941 à Bangui dans les troupes coloniales française comme tirailleur, le jeune Joseph Djemakangar incorpore le Bataillon de Tirailleur Sénégalais de l'Oubangui, puis rejoint les unités du général Leclerc et du colonel Dio à Fort Lamy (N'Djamena).

Il quitte ensuite Fort Lamy et participe durant plusieurs mois à la campagne du Fezzan (sud de la Libye). Il est notamment dans les combats de Koufra, cet oasis immortalisé par le célèbre serment "de ne déposer les armes que le jour où nos couleurs, nos belles couleurs, flotteront sur la cathédrale de Strasbourg".

Après les combats de Tripolitaine, où il devient tiraileur de 1ère classe, Joseph stationne en Afrique du nord. Embarqué par voie maritime en Algérie le 17 octobre 1944, il débarque en France le 23 octobre 1944. Au sein de la 9ème division d'infanterie coloniale, il sera blessé à la jambe dans les combats de Belfort. Il atteint le Rhin et, fin novembre, participe à la libération de Mulhouse.

Il quitte ensuite la métropole, embarque à Marseille le 16 février 1945 et débarque à Douala le 13 mars 1945. Affecté au Bataillon de Tirailleur Sénégalais de l'Oubangui du 18 mars 1945 au 7 mars 1946, il sera rayé du service actif le 8 mars 1946. Il se retire alors dans sa région d'origine, à Koumra, au sud du Tchad .

Fait chevalier de la légion d'honneur le 14 juillet dernier par l'ambassadeur de France, Joseph Djemakangar était également décoré de la médaille des Forces Françaises Libres, de la médaille coloniale avec agrafe « FEZZAN » et « TRIPOLI », de la Croix du Combattant Volontaire et de la Croix de Guerre 1939-1945.

Pour Allez plus loin : Kouffra

                                      La colonne du Tchad

                                      Fondation Leclerc

                                     Daniel Névot libérait Koufra avec le colonel Leclerc

                                     il y a 70 ans

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 15 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook