( 1 Vote ) 

LA RESISTANCE FACE AU NAZISME.   SUITE 2.

 

Reconnaissance des Alliés ? Oui, sans en faire l’apologie, citons cependant quelques affirmations de généraux américains : « les Français ont fortement contribué à la réussite du débarquement en Normandie, en retardant l’arrivée des renforts ennemis » ; « la division Das Reich dut lutter 12 jours contre les maquisards avant d’arriver sur zone » ; le général Patton qui déclara que « l’avancée spectaculaire de mon armée n’aurait jamais été possible sans l’aide des saboteurs et des maquis »; le même général qui estima que l’aide apportée à son armée équivalait à l’action de 4 divisions !

 

reich1943ff6

Dans le Massif Central, 2 divisions allemandes ont été décimées ; ajoutons que la « Résistance » a libéré la moitié du territoire français sans l’aide d’un seul blindé allié et que 15 divisions allemandes ont dû lui faire face pendant que les Alliés avançaient. L’état-major allié a même signalé que “4000 aviateurs et parachutistes de chez nous ont été cachés, nourris et sortis de France, à la barbe des allemands, par la Résistance française », que « pour tout aviateur récupéré, 5 à 6 français se mettaient en danger et que, de 1940 à 1944, un des leurs fut tué toutes les 2 heures en raison de l’aide apportée aux alliés » ; que « les Français avaient constitué une vaste armée d’espions méconnus qui transmettaient, au prix de leur vie, jusqu’à 300 messages par jour sur les mouvements de troupes ennemies, sur les installations militaires, les trains de ravitaillement, etc… » ; qu’ils « ont réussi à s’emparer d’exemplaires de nouvelles armes et poudres explosives allemandes et à les transmettre à nos services de renseignement ».

 

 

Ces affirmations sont tirées d’un petit fascicule que les « autorités françaises concernées » éditèrent (parcimonieusement !) devant l’arrogance insultante des troupes américaines en 1944, ces dernières croyant avoir libéré la France, sans notre participation… méconnaissant les mérites des combattants français sur différents théâtres de batailles (ne serait-ce que ceux où les américains n'étaient pas présents !).

 

Pas inutile non plus, de préciser que l’état français gratifiait chaque soldat américain présent sur son sol d’une solde mensuelle de 850 francs par mois… Ce qui vient d’être écrit n’est pas une diatribe insolente… un peu revancharde quand même…, car en écrivant ces quelques mots, je pensais aux querelles de mauvaise foi, chicaneries, qui nous opposèrent en 1944, sur les fronts des Vosges ou d’Alsace où j’ai personnellement servi (le malentendu est la première incarnation de la vérité !). Finissons cette mise au point, en n’oubliant les héroïques combats des Français à El Alamein, Bir Hakeim, leurs campagnes libyenne et tunisienne si importantes pour la suite victorieuse des Alliés et leur magnifique victoire en Italie !

 p004609

La Suite

 

L'Ancien 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 19 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook