( 2 Votes ) 

 

 

Affaire Dreyfus

 

 

 

Le 22 décembre 1894, le capitaine Dreyfus, accusé à tort d'espionnage en faveur de l'Allemagne, fut condamné par le 1er Conseil de guerre de Paris. En l'absence de preuves, la condamnation fut obtenue grâce à la communication aux juges militaires, à l'insu du prévenu et de l'avocat de la défense, d'une petite série de pièces secrètes, le « Dossier secret ».

 

Lorsque le dossier Dreyfus fut rouvert à partir de 1897, le Dossier secret d'origine fut considérablement augmenté ; au moment de sa communication à la Cour de cassation en 1899, il contenait 473 pièces réparties sous 374 cotes, sans compter 84 chemises et enveloppes, dont beaucoup comportent des annotations, et le répertoire détaillé établi en 1898. C'est ce dossier dans son état final, tel qu'il a été archivé après 1906 et la réhabilitation de Dreyfus, que le Service historique de la Défense (SHD) rend public aujourd'hui.

 

Le dossier secret : ici

 

Dreyfus réhabilité: ici

 

 

source :Service historique de la Défense

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 23 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook