( 5 Votes ) 

Messieurs les officiers généraux, mon colonel.
Chers membres de l'amicale, mesdames, messieurs.

 

 

 

Permettez-moi tout d'abord de vous souhaiter la bienvenue dans les murs de notre régiment. Un grand merci à vous, mon colonel, de nous accueillir pour cette 39ème Assemblée Générale.

J'ai, dès à présent, une pensée pour tous ceux qui sont absents mais qui ont répondu pour s'excuser. Votre présence démontre bien les liens de fraternité et d'amitié qui nous unissent et cela est pour moi le plus important. Je vous propose que cette journée soit sous le signe de la convivialité, des retrouvailles et des échanges : bien sûr tout cela dans la bonne humeur.

 

Avant de débuter mon exposé, je vous demande d'observer une minute de silence pour nos camarades et nos proches disparus depuis notre dernière AG.

 

L'assemblée plénière de ce jour regroupe 111 participants et 31 pouvoirs : le quorum est largement atteint et nous pouvons délibérer conformément aux statuts.

 

L'an dernier notre amicale était forte de 303 membres, à ce jour nous sommes 353, le trésorier fera le point des effectifs tout à l'heure. Le vice-président vous présentera l'ensemble des activités : je pense que cette présentation vous permettra de constater que notre amicale est très vivante.

 

Mes idées directrices restent toujours les mêmes et sont de plus en plus d'actualité. Aujourd'hui nos valeurs historiques sont en danger : où va notre société ? Casser ce qui marche devient un sport national pour ceux qui nous gouvernent, dans une société où l'individualisme et l'hypocrisie deviennent une qualité. Comment faire face ? Comment faire voir que nous existons ? Le seul moyen reste notre devoir de mémoire et notre engagement sans faille.

 

La richesse de notre magnifique bulletin, cela grâce à Thierry Dumest, qui fournit un énorme travail et maîtrise l'ouvrage de façon remarquable, en est la preuve. En complément, nous avons le site Internet et maintenant la page Facebook, maillons complémentaires et indispensables pour toute bonne amicale moderne. Nous pouvons remercier Hervé Bordet pour tout son travail quotidien. Je renouvelle mon appel : si vous avez des idées, des articles, des photos, « faites signe » à Thierry et Hervé ; ils sont « preneurs ». Nous avons tous dans nos archives des souvenirs qui méritent de renaître...

 

Les traditions commencent par notre participation aux différentes cérémonies, au sein du régiment ou, pour chacun d'entre-nous, dans nos localités respectives. Au sein du régiment, Bazeilles, fourragères, « commémos », prises d'armes, etc... quand sur les rangs nous sommes nombreux, nos camarades d'active le remarquent : "les Anciens sont là et toujours là" !!

Notre soutien est la preuve de notre attachement à notre grande famille, mais cela ne s'arrête pas là. L'adhésion à la carte du marsouin est, et doit être, un réflexe pour nous les anciens : au niveau de la Fédération, c'est l'effectif qui nous permet de mettre « la pression » sur les élus.

 

Notre action et notre rôle vis à vis du régiment. La nouvelle organisation mise en place nous permet de penser que l'amicale aura de plus en plus de travail pour aider nos camarades d'active. La modification de nos statuts "tout à l'heure" est la première partie de cette évolution.

 

Nous sommes désormais le support juridique pour les JPO et ce, avec tout le travail administratif et réglementaire à mettre en place. Il faudra continuer notre effort, mais je me pose beaucoup de questions pour l'avenir: dorénavant, qui aura le courage d'organiser de telles manifestations avec de telles contraintes ? Notre soutien moral ne faillit pas mon colonel, les membres de l'amicale sont derrière vous.

 

Dans quelques jours sortira, par le biais des médias, le nouveau Livre Blanc. Les changements à attendre ne seront pas bons pour nous tous, voilà pourquoi notre esprit de cohésion doit rester infaillible.

Je vous remercie de m'avoir écouté.

Roger DAUMAS.

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 73 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook