( 1 Vote ) 

À tous les présidentsimages/stories/Federation/fnaom.gif

Objet : Drapeau / FNAC Nice

 

Je vous avais fait parvenir ma lettre au PDG de la FNAC au sujet de l'affaire de la photo controversée primée par le magasin d Nice. (la date du 26 février était évidemment une erreur).

Il m'a répondu par retour de courrier, voici le texte de sa réponse :


Mon Général,

J'ai pris connaissance de votre lettre relative au 3ème Marathon Photo organisé par la Fnac de Nice.

Je mesure et comprends l'ampleur de l'émotion qui s'est exprimée concernant la photo choisie par le jury de cet événement, constitué de professionnels, dans la catégorie "Politiquement incorrect".

Je tiens à vous indiquer que la direction de la Fnac ne cautionne en aucune manière ce choix.

Bien au contraire elle avait immédiatement décidé de retirer cette photo de la liste des lauréats et, en accord avec le photographe, s'est aussi engagée à ne pas assurer sa présentation lors de l'exposition publique ni sa diffusion dans la presse.

J'ai par ailleurs publié, dès le mercredi 21 avril, un communiqué exprimant les plus sincères excuses de la FNAC à ceux qui ont être choqués.

Je tiens enfin à vous assurer que, concernant la réglementation du Marathon Photo, toutes les mesures possibles ont été prises afin d'éviter à l'avenir toute polémique à propos d'une manifestation dont le seul objectif est de permettre aux jeunes talents de s'exprimer partout en France.

En souhaitant avoir ainsi répondu à votre attente, je vous prie de recevoir, Mon Général, l'assurance de ma respectueuse considération.

Christophe Cuvellier

Président-directeur-général

Par courtoisie, je viens de lui accuser réception de son courrier par les mots suivants:

Monsieur le président-directeur-général

Par courrier du 29 avril, vous avez répondu à ma lettre d'indignation concernant l'affaire de la FNAC de Nice.

Je vous suis reconnaissant de cette réponse et je prends acte des excuses de la FNAC, ce qui rassurera les adhérents de ma fédération que je ne manquerai pas de tenir informés.

Il n'y a qu'à oublier cette affaire. Mais nous resterons vigilants au nom de la mémoire de ceux qui ont donné leur vie ou ont été blessés pour ce drapeau et pour que notre pays recouvre une Liberté qui, malheureusement, peut conduire à de tels excès.

Je vous prie d'agréer mes salutations distinguées.


Que le PDG ait agi sous la pression et pour tenter de redorer le blason quelque peu terni de la FNAC ne doit pas nous échapper. Prenons malgré tout acte de ses regrets et restons en là, mais comme je vous l'ai écrit, restons vigilants.

Bien à vous tous

GCA (2S) Pierre Langimages/stories/Federation/drapeau Francais.jpg

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 15 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook