( 5 Votes ) 

 

L’adjudant-chef (er) Robert MARIOLAN est décédé le 11 octobre 2014 

 

 

 

 

Ancien du régiment et pendant 15 ans membre de l'Amicale.
Depuis sa maladie nous l'avions perdu de vue.
 
 

Un « Grand soldat » nous a quittés.

L’adjudant-chef (er) Robert MARIOLAN est décédé le 11 octobre 2004, à l’âge de 88 ans. Son parcours militaire est exemplaire. Il a consacré sa vie au service de la France, tant sur le territoire national que sur tous les théâtres d’opérations extérieurs. Respect IMMORTEL à toi Robert. Repose en paix.

                                                 ELOGE FUNEBRE.

« Robert.

Aujourd’hui est un jour de tristesse pour nous tous. Tu resteras dans nos mémoires comme un marsouin discret, serviable, toujours prêt à rendre service. Tu es l’un des piliers des premiers jours de notre amicale et tu étais toujours présent quand la santé te le permettait.

Tu es resté marqué par ces peuples d’Indochine qui ont été pour toi tes références. Ton caractère jovial de vieux soldat, ta façon d’être nous faisait prendre conscience de la réalité des choses dans un esprit de simplicité. Tu resteras pour nous une référence et quelqu’un de respectueux.

Ginette, les enfants, l’Amicale du 2ème Rima, - notre famille -, est de tout cœur avec vous dans cette épreuve de vie, soyez sûr de notre fidélité ».

Le président.

                                               ETAT DES SERVICES.

Engagé volontaire pour la durée de la guerre du 28.08.44 au 08.10.45, au 34ème RI.

Réengagé le 24.12.46 au 3èmeBIC, il débarque à Saïgon, le 21.04.48, pour un premier séjour. Il est nommé caporal le 01.04.50, puis il est rapatrié en France le 21.10.50.

Il est alors affecté au 3ème RIC, puis au BMB le 16.12.51. Il est nommé caporal-chef le 01.01.53, puis sergent le 01.01.54.

De retour d’Hanoï le 14.04.54, il est affecté au 5ème RTS.

Il embarque pour Oran le 04.08.54 et obtient son Brevet Militaire de 1er degré le 21.12.56 au Maroc. Il est alors admis dans le corps des sous-officiers de carrière le 05.10.57.

Désigné le 10.02.58 pour confirmer ses services en Afrique Equatoriale, il arrive à Douala le 30.03.58. Puis, affecté à Bouar, en Centre Afrique, il est nommé adjudant le 01.07.60.

Il repart alors sur Alger le 24.02.61. Il est affecté à la 6ème Cie du 2ème Rima, puis à la CCS et à la 4ème Cie. Rapatrié le 14.01.63, il arrive le 21.01.63, en garnison du Mans.

Enfin, nommé adjudant-chef le 15.07.63, il prend sa retraite en 1965 et rentre à l’Amicale des anciens du 2ème Rima.

                                 TITRES DE GUERRE ET MEDAILLES.

 

Chevalier de la Légion d’honneur.

Médaille militaire.

Croix de guerre : 1 TOE à l’ordre du corps d’armée ; 3 TOE à l’ordre de la division ; 2 TOE à l’ordre du régiment.

Croix du combattant volontaire.

Médaille commémorative 39/45.

Médaille coloniale.

Campagne d’Indochine.

Chevalier de l’ordre du Cameroun.

citations : Ici

 

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 31 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook