( 3 Votes ) 

 

L'ASAF a adressé la lettre ci-dessous au garde des Sceaux. Elle a reçu une réponse de courtoisie ne répondant pas à la question posée. Elle en déduit que les propos inacceptables qui ont circulé sur internet ont bien été prononcés par madame TAUBIRA.


L'ASAF ne restera pas silencieuse sur un sujet mettant en cause l'emblème national.

 

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 41 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook