( 4 Votes ) 

 

 

Un brigadier -chef du 68° RA tué au Mali

 

 

  

C'est avec une grande émotion que le président de la République a appris la mort au combat d'un soldat du 68° régiment d'artillerie d'Afrique de La Valbonne, survenue ce matin. Ce brigadier-chef participait à une opération dans l'Est du Mali, à 100 km de Gao.

 

François HOLLANDE rend hommage au sacrifice de ce militaire qui a accompli avec courage et dévouement sa mission pour libérer le Mali des groupes terroristes.

Il adresse à sa famille et ses proches ses très sincères condoléances et les assure de la pleine solidarité de la Nation.

 

source Présidence

 

Le 06 mars 2013, en début de matinée, un détachement de l’armée malienne a été pris à partie par des groupes terroristes dans la région de Tin Keraten, au nord-est d’Imenas, à une centaine de kilomètres de Gao.

 Immédiatement, les avions de chasse français sont intervenus au profit des troupes au sol et des hélicoptères Tigre et Gazelle du groupement aéromobile ont été engagés sur zone. Au cours de cet accrochage un soldat français a été mortellement touché et quatre soldats maliens blessés.

Très rapidement, le militaire français a été transporté vers l’antenne chirurgicale avancée de Gao afin d’y être opéré. Il est malheureusement décédé des suites de ses blessures quelques heures après. Les soldats maliens ont également été évacués par les hélicoptères belges sur l’ACA de Gao. Cette action a permis de neutraliser une dizaine de terroristes.

 

Sources : EMA

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 45 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook