( 1 Vote ) 

Du dimanche 12 au jeudi 16 septembre, le Service de Santé des Armées a organisé avec le concours du 2ème RIMa, un stage de « médicalisation en milieu hostile » sur le camp d’Auvours. Au total, 13 médecins et infirmiers, qui s’apprêtent à partit en Afghanistan avec le régiment en fin d’année, ont effectué cette formation.

Ce stage pratique s’inscrit dans la continuité de la formation théorique et pratique effectuée à l’Hôpital d’Instruction des Armées de Brest, au Centre d’Instruction des Techniques de Réanimation de l’Avant (CITERA) de Brest. L’objectif est de préparer le personnel de santé à la projection sur le terrain afin de servir dans le GTIA « Richelieu » armé par le 2ème RIMa en Surobi.

Au cours de cette semaine, les stagiaires ont réalisé des interventions lors de scénarios inspirés par la réalité du terrain Afghan : militaires et villageois blessés, embuscade, IED… Une trentaine de marsouins ont joué les figurants afin de permettre aux médecins et infirmiers d’exercer leurs savoir-faire technique dans un cadre tactique et réaliste.

Parmi les stagiaires, 3 médecins et 3 infirmiers sont affectés au 2ème RIMa

Début décembre, près de 500 marsouins du 2ème RIMa, renforcés par 300 marsouins, bigors et sapeurs de marine de la 9ème BLBMa seront projetés en Surobi.

images/stories/pdf/medichos 3.jpg

images/stories/pdf/medichos 4.jpg

images/stories/pdf/medichos5.jpg

.

 

Lieutenant GRAILLAT (2ème RIMa).

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 11 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook