Hommage à mon fils, Christophe Barek-Deligny, tombé en Afghanistan

Le parrain du 4e bataillon de l'ESM est tombé en Afghanistan a lire ici

Le Capitaine Christophe Barek-Deligny*, mon fils, officier au 3e Régiment du Génie, est tombé en service commandé, samedi 22 mai 2010, en Afghanistan, dans la province d'Ourouzgan.


Sa dépouille a été rapatriée le 26 mai et des honneurs militaires lui ont été rendus le 28 mai, à Charleville-Mézières, dans la caserne du 3e RG, sous la présidence de Monsieur Hervé Morin, Ministre de la Défense qui a déclaré :

"Là-bas, près du village de Takych, sur cette terre rude et sauvage, vous êtes tombé en défendant les valeurs de liberté, de fraternité et de dignité humaine qui sont au cœur de notre république. Vous êtes tombé au service de la France, pour la lutte contre le terrorisme, pour la paix du monde et la sécurité de nos concitoyens."

Christophe a été promu Chef de Bataillon à titre posthume, décoré de la Croix de la Valeur militaire avec palme et fait Chevalier de la Légion d'honneur.

Je suis fier de lui comme il était fier des traditions de sa famille. Je souhaite que sa mémoire soit honorée par tous, quels que soient les croyances et les engagements particuliers de chacun.

Sa foi en l'Institution militaire était le prolongement de sa croyance aux valeurs inaliénables de notre pays ; son engagement et sa détermination illustraient le courage du peuple français. Par son goût de la modernité et par l'intérêt qu'il manifestait pour tous ses proches, il permettait comme bien d'autres jeunes de notre temps, d'entrevoir une France généreuse et techniquement apte à affronter les défis de demain.

 

Ces mots sont ceux d'un père ; je souhaite les faire partager par tous. L'exemple de Christophe ne sera pas vain. Ce site lui consacrera bientôt la place qu'il mérite.

Une Messe de Requiem a été célébrée à l'intention de Christophe, jeudi 1er juillet en la Cathédrale Saint-Louis des Invalides, la "cathédrale des soldats", aussi son église de chrétien, puisqu'il y avait déjà reçu les sacrements du baptême.

Pour notre famille, quel réconfort et quel apaisement, que la mémoire du Capitaine Christophe Barek-Deligny, soit associée dans la nef de ce Haut Lieu, à celle de tant de Gloires de la France, tandis que, mêlés à nos amis éplorés, s'y pressaient des "capitaines", ses frères d'armes, et aussi, des anonymes, sensibles au sacrifice du soldat !

Le 5 juillet 2010

Roger Benmebarek

 et aussi


Interview de la mère du capitaine Levrel 

"Sa mort n'a pas été inutile"

Par Nicolas Roquejeoffre

La mère du capitaine Camille Levrel, officier du 152e régiment d'infanterie, tué au combat le 14 août dernier en Afghanistan, évoque la mémoire de son fils, engagé volontaire en 1996 à Sarrebourg et qui avait rejoint Colmar en 2009.

la suite : ici


Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 28 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook