BREVES DE LA DEFENSE.

Le Quartier Général du Corps de Réaction Rapide-France (QG CRR-FR).

Le QG du CRR-FR est un état-major international qui a la capacité « d'entrer en premier » sur un théâtre d'opération et de conduire des engagements opérationnels allant de la basse à la haute intensité. Il peut être engagé dans un environnement interarmées et multinational dans le cadre d'un mandat de l'OTAN, de l'Union européenne ou d'un mandat national si les circonstances l'exigent.

qg-crr-fr_article_demi_colonne

Créé le 01 juillet 2005 à Lille, le QG CRR-FR est le dernier né des états-majors des Forces terrestres françaises. Sa création permet de répondre aux engagements internationaux pris par la France en matière de sécurité et de défense. Il est subordonné au commandement des forces terrestres (CFT).

Le CRR-FR est devenu, après sa certification par le secrétaire général de l'OTAN, en juillet 2007, le 7ème quartier général de forces de réaction rapide (composante terrestre) en Europe.

Les six autres QG étant :

- pour la Grande Bretagne : l'Allied Rapid Reaction Corps (ARRC) basé à Rheindalen en Allemagne ;

- pour l'Allemagne et les Pays Bas : le 1er Corps Germano-Néerlandais (1er GNC) basé à Münster en Allemagne ;

- pour l'Italie : le NATO Rapid Deployable Corps-Italy (NRDC-IT) basé à Solbiate en Italie ;

- pour l'Espagne : le NATO Rapid Deployable Corps-Spain (NRDC-SP) basé à Betera en Espagne ;

- pour la Turquie : le NATO Rapid Deployable Corps-Turkey (NRDC-TU) basé à Istanbul en Turquie ;

- pour l'Union européenne : l'EUROCORPS, basé à Strasbourg, avec pour nations cadres : la France, l'Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et l'Espagne.

qg-crr-frjpg

Le QG CRR-FR peut assurer le commandement d'une force terrestre multinationale de niveau corps d'armée (jusqu'à 6000 hommes) ou celui d'une composante terrestre. Cet état-major, à l'instar de ceux dont se sont dotés nos alliés, permet à la France de répondre aux attentes de l'Union européenne et de l'OTAN en matière de sécurité et de défense.

Il est en mesure de se déployer en moins de trente jours sur un théâtre d'opération. Dès son placement en alerte, il peut projeter dans les deux jours suivant une décision politique d'engagement, un élément avancé chargé de préparer l'arrivée du corps et, en moins de 10 jours, un premier poste de commandement (PC) léger, apte à fonctionner. Le QG CRR-FR prend également l'alerte « NATO Response Force – NRF » en rotation avec les 6 autres QG HRF de l'OTAN.

Un des principaux défis du QG CRR-FR est d'être en mesure de s'engager dans tous les types de conflits actuels, sur court préavis. La réponse à cette contrainte réside dans l'interopérabilité du personnel, de la doctrine des procédures et des systèmes d'information et de communication. Ainsi, au sein de l'OTAN, les Etats contributeurs ont développé une compréhension commune de la nature des opérations, sur laquelle se fonde notre propre doctrine. Elle est la base de diverses procédures et d'accords de standardisation. Même si des différences d'ordre national existeront toujours, elles seront plus faciles à gérer. Dans ce domaine, une attention toute particulière doit être apportée aux systèmes d'information et de communication qui sont le ciment qui lie toutes ces nations.

Outil moderne et performant, le QG CRR-FR est conçu pour maîtriser la complexité des opérations militaires de ce début de XXIème siècle.

qg-cr0r-frjpg

Source : DICOD.

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 29 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook