Un militaire français a été tué en Afghanistan lors d'une opération dans la vallée d'Uzbeen, a annoncé vendredi la présidence de la République. Il s'agit du 50e militaire français tué en Afghanistan depuis 2001 et le début de l'intervention militaire.

 

images/stories/Infos_diverses/126_RI.jpg

Grièvement blessé jeudi au cours d'un accrochage, ce sous-officier du 126e régiment d'infanterie de Brive, est décédé de ses blessures vendredi. Un autre militaire français a été blessé au cours de l'opération, précise la présidence dans un communiqué. "Ce militaire a payé de sa vie l'engagement de la France au service de la paix et de la sécurité du peuple afghan", poursuit le texte.

"Le chef de l'Etat réaffirme son soutien au peuple afghan et aux autorités afghanes. Il exprime la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au sein de la Force Internationale d'Assistance à la Sécurité", poursuit la présidence de la République

majorafgha-20101015

L'infirmier de classe supérieur Thibault Miloche

Thibault Miloche est le troisième infirmier à mourir en Afghanistan, après le premier maître infirmier  Frédéric Paré, et le SCH Mathieu Toinette . Sans oublier le sacrifice de l'auxsan Rodolphe Penon , fauché alors qu'il apportait les premiers secours, sous le feu . Les personnels médicaux représentent donc 8% des pertes françaises en Afghanistan, alors qu'ils sont loin de représenter cette proportion de l'effectif engagé.

Cet engagement des personnels de santé est  désormais l'objet, lui aussi, d'une véritable reconnaissance. Comme l'avouait humblement mardi une infirmière du 13e BCA, qui venait d'être décorée de la croix de la valeur militaire, pour avoir sauvé des vies sous le feu, en mai dernier

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook