Après de rudes combats et la chute successive des différents fortins, l'assaut final a lieu le 7 mai et le cessez-le-feu est déclaré à 17h30.

 

images/stories/Indo_Algerie/IMG_1137.jpg

DIEN BIEN PHU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La bataille aura fait 3.000 morts et disparus dans le camp français ainsi que 4.000 blessés. 10.000 hommes sont faits prisonniers et vont subir un long calvaire dans la jungle, humiliés de toutes les façons possibles par les vainqueurs. Seuls 3.300 seront libérés, épuisés, en septembre 1954. Du côté vietnamien, les chiffres sont plus incertains. Il y aurait eu 20.000 à 30.000 tués et blessés.

 

À Paris, le président du Conseil Joseph Laniel annonce officiellement aux députés la chute du camp. Le lendemain s'ouvre la conférence de Genève qui conduira au partage du Viêt-nam entre deux gouvernements antagonistes.

Liens INA : ina.fr

lien audio :emissions/hist0

site sur dien bien phu : dienbienphu.

site des morts pour la France en indochine : La base de données des "Morts pour la France" au cours de la Guerre d’Indochine (1945-1954)

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 30 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook