( 1 Vote ) 

 

le BG Quinze Deux a remis, fin octobre, une lettre de félicitations à Erin Gipson, un Medics de l'US Army qui n'avait pas hésité, le 4 octobre, à venir extraire sous le feu un soldat du bataillon français, pendant l'opération Rapière 2 (1-6 octobre)

. Le 1ère classe Kevin avait été blessé à la gorge par balle, et plus d'une heure durant, c'est l'auxsan de cette section de la 1ère compagnie qui l'a tenu à bout de bras, avant l'arrivée d'un médecin français. Le chef de groupe du blessé avait commencé la médicalisation avant l'arrivée de l'auxsan : plus que jamais, la chaîne médicale tactique, revisitée depuis quelques années en Afghanistan, a joué à plein.

L'hélicoptère n'a pu extraire le blessé immédiatement, et c'est Erin Gipson qui est descendue, au treuil, sur un des pics choisi en urgence pour l'extraction, alors que l'état du blessé s'aggravait.

Le "dustoff" d'Erin Gipson a été spécialement choisi pour les équipements médicaux dont il disposait à bord, ce qui explique le délai qu'il a mis pour venir, alors qu'en cas de blessure grave, c'est normalement l'hélicoptère en vol le plus proche qui intervient.

source Joint task force 1

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 16 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook