( 1 Vote ) 

 

images/stories/usembasykabul.jpg

KABOUL (Reuters) - Les taliban ont mené plusieurs attaques mardi à Kaboul, tirant notamment à la roquette en direction de l'ambassade des Etats-Unis et de plusieurs autres représentations diplomatiques dans le centre de la capitale afghane.

Ces opérations concertées ont fait au moins quatre morts - deux policiers et deux civils - et 22 blessés. Une dizaine d'explosions ont retenti dans le quartier des ambassades, survolé par des hélicoptères de l'Otan et de l'armée afghane.

Quelques heures après le début des tirs sur le quartier diplomatique, deux kamikazes ont frappé des bâtiments de la police dans l'ouest de la ville, faisant deux morts - un policier et un civil - et six blessés.

Sur une route près de l'aéroport, un autre kamikaze a été tué par la police avant d'avoir pu déclencher la charge de 7 kilos d'explosifs qu'il portait sur lui.

images/stories/usembasykabul01.jpg

Près du quartier des ambassades, les combattants islamistes ont pris position dans un immeuble en construction d'où ils ont tiré à la roquette en direction des missions diplomatiques et des bureaux de l'Otan.

D'après un responsable de la police, l'attaque a été menée par un commando de quatre ou cinq hommes, dont deux ont été tués. Un policier a été tué dans les affrontements au centre-ville, ainsi qu'un civil. Seize autres civils ont été blessés.

Un journaliste de la radio-télévision afghane figure parmi les blessés. La chaîne d'information iranienne en langue anglaise Press TV a fait savoir que ses bureaux avaient été touchés et qu'il y avait plusieurs blessés.

L'ambassade des Etats-Unis a annoncé que son personnel était sain et sauf. L'ambassadeur du Royaume-Uni, William Patey, a également dit sur Twitter que le personnel de la représentation britannique était indemne.

A la mi-août, des kamikazes avaient visé le siège du British Council à Kaboul, faisant neuf morts.

 

 

 

images/stories/usembasykabul03.jpg

L'ISAF ÉGALEMENT VISÉE

Des fusillades étaient toujours entendues en début de soirée dans le centre-ville. Au moins deux roquettes sont tombées sur le quartier de Wazir Akbar Khan, où se trouvent de nombreuses ambassades.

L'un des projectiles a touché un bus scolaire qui était vide au moment de l'attaque.

Deux hélicoptères de l'Otan ont survolé le bâtiment d'où tiraient les taliban, place Abdul Haq.

Un porte-parole du groupe islamiste, Zabihullah Mujahid, a déclaré que les assaillants étaient armés de lance-roquettes, des vestes d'explosifs et de fusils d'assaut AK-47.

Il a ajouté que les objectifs visés étaient les bâtiments du gouvernement afghan, l'ambassade des Etats-Unis et le quartier général de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), placée sous commandement de l'Otan.

A Bruxelles, le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, a déclaré que ces attaques ne réussiraient pas à faire dérailler le processus de transfert de la sécurité aux forces armées afghanes, prévu d'ici la fin 2014.

"On voit bien que les taliban cherchent à tester le processus de transition mais ils ne parviendront pas à le stopper", a-t-il dit.

Le 10 septembre, à la veille des commémorations des attentats du 11-Septembre aux Etats-Unis, un kamikaze au volant d'un camion piégé a actionné ses charges à l'intérieur d'une base de l'Otan dans le centre de l'Afghanistan, tuant quatre civils afghans et blessant 77 soldats américains.

par Mirwais Harooni et Hamid Shalizi

Avec Emma Graham-Harrison, Eric Faye et Guy Kerivel pour le service français

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 26 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook