( 2 Votes ) 

photo d 'archive

 

Un avion militaire français a rapatrié, hier, une douzaine de soldats blessés en Afghanistan. Parmi cette douzaine de militaires, cinq soldats du BG Raptor dont le VAB a été frappé par une roquette, le samedi 2 juillet, dans l'après-midi.

L'attaque contre le VAB a eu lieu dans la vallée de Tagab. La roquette aurait transpercé un hublot du blindé et explosé à hauteur des visages des occupants.

un Chasseur Parachutiste du 1RCP/BG/RAPTOR à reçu au combat une balle dans la machoire lui sectionnant au passage un bout de langue,il est actuellement au Val de Grace à Paris...Huit autres Soldats du même BG/RAPTOR ont sauté dans leur VAB sur un IED. Six ont de multiples fractures et deux sont aveugle.

photo d 'archive

Cette attaque, qui n'a fait l'objet d'aucun communiqué de la part de l'ISAF, a été revendiquée, le 3, par les talibans sur le site www.alemarah-iea.net :

"KAPISA, July 03 - Mujahideen of the Islamic Emirate struck one of the French invaders tanks destroying the tank and killing or wounding all the invaders in the tank in Tagab district of Kapisa province on Saturday".

Les talibans ont par ailleurs revendiqué dix attaques contre les troupes françaises depuis samedi dernier. Pure propagande? Bien sûr: ainsi, selon eux, 37 soldats français auraient péri dans ces attaques. En fait, les talibans reprennent à leur propre compte des actions initiées par la TF La Fayette.

photo d 'archive

Au final, la plupart de ces prétendues actions meurtrières, comme celle du 2 juillet, ont visiblement une part de réalité. Et les annonces sur le site de l'émirat islamique d'Afghanistan témoignent de la virulence de l'insurrection en Kapisa mais aussi de la vigueur de la pression mise par les Français...

source Ligne de défense

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 50 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook