( 1 Vote ) 

 

En milieu d'après-midi, une patrouille à pied, qui évoluait à hauteur du village de Shatoray au Sud Ouest de la vallée de Bédraou, a été engagée par des insurgés.

Au cours des combats,le parachutiste de 1ère classe Morillon a été grièvement blessé.

biographie du 1re classe Florian MORILLON : ici

Il a été immédiatement évacué en véhicule blindé vers le poste de combat 52 à proximité puis par hélicoptère vers l'hôpital militaire français de Kaboul où il est décédé des suites de ses blessures.

La patrouille qui engageait une section du BG Quinze Deux et deux groupes du BG Raptor s'inscrivait dans le cadre de l'opération Endurance conduite par les GTIA Surobi et Kapisa pour assurer un contrôle, dans la durée, du Sud de la vallée de Tagab.

Cette opération a commencé fin février, après que les militaires français aient conduit plusieurs opérations offensives pour neutraliser et repousser les insurgés de cette zone.

Depuis, les insurgés conduisent des actions de harcèlements ou ont recours à des attentats aux IED (engins explosifs improvisés) pour tenter de reprendre l'initiative. Ce samedi, des petits groupes d'insurgés ont conduit des actions de harcèlement contre la patrouille. Alors qu'un militaire français était grièvement blessé, la riposte de la patrouille, avec des appuis de véhicules blindés, d'artillerie et d'hélicoptères Tigre, a permis de neutraliser l'action des insurgés et de poursuivre l'opération Endurance.

 

Il s'agit du 62ème militaire français mort en Afghanistan depuis 2001.

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 42 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook