( 1 Vote ) 

 

Le 26 et 27 mai 2011, le Battle Group Raptor a conduit l’opération Go Fast dans la province de la Kapisa en Afghanistan,

aux côtés des forces de sécurité afghanes. L’objectif de cette mission était de sécuriser l’axe de réapprovisionnement menant aux trois postes de combat avancés afghans (COP : combat outpost) de la région d’Alasay, à l’est de Kaboul. Dès les premières lueurs du matin, alors que les forces franco-afghanes progressaient, des insurgés les ont pris pour cible. La riposte des « para » précise et immédiate rétablit le calme. Un peu plus tard, alors que le convoi se dirigeait vers l’est de la vallée, les insurgés ont repris leurs actions de harcèlement, en utilisant notamment des adolescents comme combattants et même des enfants pour transporter leurs armes, mettant ainsi les forces de la coalition en situation délicate face à cette menace asymétrique.

Pour autant, cette opération s’est déroulée avec succès puisqu’au-delà de la sécurisation effective de l’axe permettant le réapprovisionnement des COP afghans, elle a permis à la police locale afghane d’interpeller plusieurs insurgées dont deux ont été formellement identifiées comme poseurs d’IED (engins explosifs improvisés).

source EMA



Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 35 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook