( 1 Vote ) 

En Surobi, sur les FOB Tora et Hutnik, sur les COP de la vallée de Tagab et d'Uzbeen, ce sont les hommes du battle group 15.2 qui vont les remplacer. Une relève n'est jamais facile : il s'agit en l'espace de quelques jours d'assurer la continuité d'un dispositif.

Le colonel Heluin, chef de Richelieu, anticipait, il y a quelques semaine, les défis du nouveau bataillon dont "une entrée en matière ultra rapide (...); moins de 48 heures après leur arrivée, les soldats du 15.2 seront en zone verte, au milieu d'une population qu'il ne connaisse pas et avec une connaissance du terrain pratiquement nulle". Pour le chef de corps du 2e Rima, il faudra aussi compter avec les priorités du nouveau commandement US puisqu'une nouvelle brigade américaine se déploie dans l'est.

Il n'en reste pas moins que l'une des missions du 15.2 sera la sécurisation de l'axe Vermont, mauvaise piste qui remonte la vallée de Tagab (j'ai consacré un long sujet à cet axe dans notre édition de jeudi en page 3. Je mettrai ce texte en ligne en début de semaine prochaine, avec une carte de la vallée de Tagab).

C'est une mission périlleuse puisqu'elle se joue dans la partie cultivée et boisée de la vallée de Tagab, une zone assez fortement peuplée, aux murets traîtres, aux chemins parfois piégés... Une zone jugée encore trop sensible pour être confiée aux forces de sécurité afghane: ni le kandak 6 de Surobi ni les forces de police locales ne sont sufisamment aguerries pour remplacer les forces françaises.

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 48 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook