( 1 Vote ) 

 

 

L'aéronef était engagé pour contraindre les insurgés au désengagement lorsque l'équipage a dû s'éjecter. Il est exclu que cet accident ait été provoqué par un tir insurgé.

L'incident est survenu lorsque la patrouille mixte c / Mirage F1, qui était initialement engagée dans l'escorte d'un convoi de la coalition, avait été redirigée vers une mission d'appui au profit de troupes italiennes prises à partie par des insurgés.

 

 

 

Le Mirage F1 qui était en patrouille avec le Mirage 2000D est resté sur zone pour établir le contact avec l'équipage qui était sain et sauf.


Une mission de récupération a été immédiatement lancée par les troupes américaines. Moins d'une heure trente après, le pilote et le navigateur étaient évacués vers la base opérationnelle avancée (FOB – forward operating base ) italienne de Farah avant d'être ramenés à Kandahar d'où opèrent les avions de combat français.

Un détachement italien a rallié la zone de crash pour la sécuriser.

C'est le premier incident d'avion de combat français entraînant la perte de l'aéronef sur le territoire afghan depuis le début de notre engagement militaire en Afghanistan en 2001.

source armée de l'air

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 45 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook