( 1 Vote ) 

Sources : EMA

 

Le mercredi 23 février 2011, le sous-groupement tactique interarmes (SGTIA) Charlie du Battle Group Allobroges de Kapisa a découvert un nouveau stock de roquettes et de cartouches dans un jardin alors qu'il était engagé sur l'opération Allobroges endurance dans la passe de Jangali, en vallée de Bedraou.

C'est en fouillant un jardin que les militaires français découvrent 4 roquettes de différents types, 6 empennages de roquettes, un gilet de combat, plusieurs crosses d'armes à feu, une centaine de munitions de fusils mitrailleurs et des pétards d'explosifs de 200gr. En réalisant ces saisies, ils privent les insurgés de moyens qui pourraient nuire à la population et à la force.

Depuis le 4 février 2011, le Battle Group Allobroges tient la passe de Jangali, zone sensible, et contrôle ainsi une partie de la MSR (Main supply road), axe qui relie le lac Naghlu à la vallée de Nijrab. Les SGTIA du Battle Group Allobroges poursuivent le contrôle de la zone et continuent de fouiller les compounds, les jardins attenants, les vergers et les champs.

 

Dans le prolongement de l'opération « Storm Lightning », et la conquête de la passe de Jangali, menée du 30 janvier au 6 février dernier par les militaires de la brigade La Fayette et l'Armée nationale afghane (ANA), l'opération « Allobroges Endurance » a pour objectif de tenir, par le contrôle de jour et de nuit, le terrain conquis à l'Est du Wadi de Tagab. La zone de Jangali est une zone sensible qui correspondait à un fief d'insurgés de la vallée de Bedraou. Cette présence prolongée représente une gêne évidente pour l'insurrection.

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 285 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook