Sources : EMA

Mardi 1er mars 2011, les sous-groupements tactiques interarmes (SGTIA) Alpha (Nijrab) et Charlie (Tagab) du Battle Group Allobroges (BG Allobroges) accompagnés de 3 compagnies du kandak 33 (bataillon) de l'armée nationale afghane (ANA), de la police nationale afghane (ANP) mentorée de Tagab, et des équipes des actions civilo-militaires, ont conduit l'opération « Tight Control » en région de Landakhel (vallée d'Alasay

Cette opération a permis au BG Allobroges et aux forces de défense et de sécurité afghanes (ANSF) de confirmer leur détermination à maintenir la liberté de mouvement sur l'axe principal reliant la Surobi à la Kapisa et de réaffirmer leur volonté de contrôler l'ensemble de leur zone d'action. Ce message ferme a été transmis aux maleks rencontrés lors de la shura organisée à Landakhel par les équipes des actions civilo-militaires, en présence des chefs tactiques du BG Allobroges.

Au même moment, l'ANP mentorée par les POMLT, a réalisé des interrogatoires auprès de la population de Gorwandyan et a diffusé des messages de fermeté et de détermination, quant à ses intentions.

Les SGTIA Alpha et Charlie ont réalisé des fouilles méticuleuses de compounds et des jardins avoisinants de la région de Landakhel et Gorwandyan tandis que les 3 compagnies du kandak 33 étaient déployées à hauteur du col de Kora en couverture des SGTIA du BG Allobroges.

Les équipes du génie, quant à elles, ont reconnu l'axe principal entre Nijrab et Tagab, tout en prenant contact avec la population aux abords de cet axe.

Depuis 23 jours, le bataillon poursuit également son contrôle de zone dans la passe de Jangali (vallée de Bedraou). Les SGTIA se relèvent sans discontinuer et réalisent des patrouilles et des fouilles dans l'ensemble de la zone d'action.

Depuis la mi-novembre, le GTIA Kapisa est armé pour majeure partie par le 7e bataillon de chasseurs alpins de Bourg Saint-Maurice (73), mais également par des soldats de montagne des 93e régiment d'artillerie de montagne de Varces (38), 4e régiment de chasseurs de Gap (05) et 2e régiment étranger du génie de Saint-Christol (84). Des équipes cynophiles du 132e bataillon cynophile de l'Armée de Terre de Suippes (51) et des fantassins du 92e régiment d'infanterie de Clermont- Ferrand (63), équipés du VBCI (véhicule blindé de combat de l'infanterie), sont également intégrés au GTIA.

La mission du GTIA est d'accroître la sécurité dans sa zone de responsabilité, en étroite coopération avec les ANSF (force de sécurité nationale afghane). L'objectif est d'obtenir un niveau de sécurité suffisant pour que la police et l'armée nationale afghane soient en mesure d'assurer elles-mêmes la sécurité du pays. De fait, le GTIA Kapisa participe à leur côté, à promouvoir la bonne gouvernance par les autorités mises en place dans la région. Ainsi les conditions sont réunies pour permettre le développement économique des vallées au profit d'une population qui aspire à une paix durable.


Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 52 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook