c.cdecericm site du RICM

Voici le texte lu lundi matin par un de ses camarades lors d'une prise d'arme à N'Djaména en honneur du caporal-chef Guinaud.
Qu'il guide et inspire nos marsouins du 2éme escadron dans ces moments difficiles.
Bravo pour ce que vous faites, vous avez toute ma confiance et vous faites l'admiration de tous.
Toute la grande famille du RICM est derrière vous.
Le colonel.

MINISTERE DE LA DEFENSE
ET DES ANCIENS COMBATTANTS

c.cdece03
HOMMAGE AU CAPORAL-CHEF GUINAUD
Le caporal-chef Hervé Guinaud est mort au combat le samedi 8 janvier en Afghanistan. Il a été tué alors qu’une fois de plus il faisait son métier de soldat et de mécanicien en dépannant un véhicule en zone de combat.
Le caporal-chef Guinaud était une véritable figure du RICM. Il servait depuis 22 ans avec une passion et un enthousiasme tout simplement extraordinaires. Pour de très nombreux marsouins, il était le grand frère, celui qui montre l’exemple, celui qui n’hésite pas à donner de son temps pour former, éduquer et pour transmettre son expérience. Il était aussi le caporal-chef éternellement jeune, celui qui ne renonce jamais et n’hésite pas à répondre oui aux défis physiques qui lui sont lancés, celui qui force l’admiration en finissant parmi les tous premiers des cross régimentaires. Il était aussi un mécano d’exception, capable de démonter et de remonter le moteur de l’AMX10RC les yeux fermés. Samedi encore, lorsqu’il a fallu un volontaire pour secourir le VAB en panne, il était le premier.
Eternel volontaire, il avait décidé de servir jusqu’à 25 ans de service parce qu’il aimait son métier et son régiment.

ricmdeuilaf

Aujourd’hui, il nous a quitté et a rejoint les nombreux marsouins du RICM qui ont donné leur vie pour leur pays. Une nouvelle petite flamme s’est allumée dans notre crypte.
Nous avons aussi une pensée pour ta femme Sandra et ton fils Antoine, sache que nous les soutiendrons dans cette épreuve et que le RICM sera présent auprès d’eux autant qu’il le faudra.

Toi, mon ami et mon frère d’armes, tu vas nous manquer. Nous ne t’oublierons pas. Je suis sur que tu as aujourd’hui rejoint le paradis des marsouins bons, justes et courageux.
A bientôt Hervé.
N’Djamena, le 10 janvier 2011

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 24 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook