source : marine.gouv
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser./www/amicale/images/stories/afghanistan/sm-lefort.jpg">

Dans la nuit du 17 au 18 décembre 2010, un détachement de forces spéciales de la brigade La Fayette, engagé aux côtés des forces de sécurité afghanes (ANSF) dans une opération dans le Sud de la Kapisa, a été pris à partie par des insurgés. Au cours de l’accrochage, deux militaires français ont été touchés par des tirs insurgés, le second-maître Jonathan LEFORT est décédé.

 

 

 

 

Jonathan LEFORT est né le 17 avril 1982 à POMPEY (Meurthe et Moselle). Il s’engage dans la marine en décembre 2000 dans la spécialité de fusilier marin. A l’issue de sa formation initiale à Lorient il est affecté à Brest au Groupement de Fusiliers Marins où ses supérieurs apprécient son professionnalisme.

Rapidement, grâce à ses remarquables qualités personnelles, il est admis au stage commando en 2002. Il est alors affecté au commando Jaubert entre octobre 2002 et août 2009.

En 2005, il participe aux opérations de contrôle des pêches dans la zone des Terres Australes et Antarctiques Françaises. Puis, il est déployé une première fois en Afghanistan. Pour ses mérites au combat, il reçoit la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze et la Croix du Combattant.

En  2008,  il rejoint une deuxième fois le sol afghan à l’«Afghan Commando School » et met son expérience professionnelle et technique au service des militaires afghans. Lors d’une opération de synthèse de la formation, il est pris sous le feu d’insurgés. Grâce à son sang froid et sa juste appréciation de la situation, son groupe repousse les insurgés. Il est cité une seconde fois et est décoré  de la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze.

La même année, il est breveté « moniteur parachutiste ». A cette occasion Il est remarqué par ses instructeurs comme un élément moteur aux grandes qualités pédagogiques.

En septembre 2009, il rejoint le Commando Trépel dans lequel il était encore affecté aujourd’hui. Exigeant envers lui-même, il se distinguait au sein de son groupe de combat par sa générosité, son esprit de camaraderie et son ardeur au travail.

En 2010  il est déployé une troisième fois en Afghanistan. Dans la nuit du 17 au 18 décembre 2010, il  décède lors d’un engagement en province de Kapisa.

Il est également décoré de : la Médaille de la Défense nationale échelon argent avec agrafes Fusiliers Marins et Missions d’Assistance Extérieure, la médaille Outre Mer avec agrafe « République de Côte-D’ivoire »,  la médaille de Reconnaissance de la Nation et de la Médaille Commémorative Française avec agrafe Afghanistan. Il était titulaire du Brevet de Skieur Militaire.

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 15 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook