( 6 Votes ) 

OUEST FRANCE (Sarthe) : mercredi 22 janvier 1963.

 

 

 

 

 

 

« Les troupes qui vont tenir garnison au Mans, dans le cadre de l'implantation en Métropole des unités rapatriées d'Algérie, sont arrivées hier matin en notre ville à 9 H 25, le train spécial arrivait en gare du Mans amenant les premières unités du 2ème Régiment d'Infanterie de Marine : le colonel Pechberty, la compagnie de commandement et de services, que commande le capitaine Cantenot et le 3ème bataillon que commande le chef de bataillon Muguet.

 

Les troupes devaient prendre leurs quartiers à la caserne Chanzy. Dans une huitaine de jours arrivera le 1er bataillon commandé par le lieutenant-colonel Deschênes, qui se fixera au camp d'Auvours. Les éléments qui sont arrivés hier s'étaient embarqués samedi matin à Bône par une température fort clémente. Dimanche il avaient pris le train à Marseille et c'est ce train qui est arrivé hier matin à son terminus la gare du Mans.

 

 

La différence de température était très nette et les hommes, dès leur descente sur le quai, ont fait honneur au café chaud qui était préparé dans la cour des Messageries par « une roulante ».

Tandis que les hommes débarquaient le colonel Pechberty était accueilli par le général Alix commandant le groupe de subdivision du Mans, son adjoint le colonel Lucasseau, le colonel Malgorn, chef d'Etat Major, le lieutenant colonel de gendarmerie Guiochon, le lieutenant colonel Leguennes commandant le CIT 153 au camp d'Auvours, et de nombreux officiers de toutes les branches représentées dans la garnison.

Les troupes devaient en principe, traverser la ville en défilé pour gagner la caserne Chanzy. Malheureusement, en raison du verglas, il fallut y renoncer. La musique fut décommandée et les soldats en tenue léopard et l'arme à la bretelle rejoignirent au pas de marche leur casernement.

 

 

 

Une très brève prise d'armes devait avoir lieu à 10 h 45 tous les hommes étaient alignés dans la cour d'honneur de la caserne Chanzy, derrière leur colonel. On salua le drapeau du régiment. »

 

 

 La prise d'Armes du 21 janvier 1963 à la caserne Chanzy

 

 

Le Maine Libre : lundi 27 janvier 1963.

 

« A 10h30, le général Alix commandant le groupe de subdivision arrivait place de la République, avec le préfet, le député maire et les parlementaires. Le général qui commandait les troupes, fit présenter les armes. Le général salua le drapeau et passa en revue les unités. Les troupes allaient se regrouper place de l'Eperon et revenaient place de la République, en défilé derrière la musique qui jouait martialement la célèbre marche de l'infanterie de Marine. La tenue des troupes, à la tête desquelles se trouvait le Colonel, a été particulièrement appréciée par le public.

A 12h15 dans la salle des mariages de l'Hôtel de ville, monsieur Jean Yves Chapalain député- Maire recevait les personnalités civiles et militaires. Le 2ème RIMa y avait détaché des délégations d'officiers, de sous-officiers et de soldats. Cette dernière manifestation se déroula dans une ambiance cordiale et sympathique et monsieur Chapalain se fit un agréable devoir de saluer les nouveaux hôtes de sa cité. Le colonel commandant le 2ème RIMa leva son verre à la prospérité du Député-Maire et de sa grande Cité ».

 

 

Le général Alix, accompagné du Préfet et du Maire,passe les troupes en revue.

 

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 39 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook