( 1 Vote ) 

Commémoration du 11 novembre en opérations extérieures

Cette année, selon la volonté du président de la République, cette journée fut un hommage aux soldats qui ont donné leur vie au cours de la première Guerre mondiale ainsi qu'à tous les soldats morts pour la France, pour la défense de la patrie ou lors des opérations extérieures, en 2011 particulièrement.


Sur la base aérienne de La Sude en Crête, les derniers militaires français engagés dans l'opération Harmattan ont été réunis au cours d'une cérémonie présidée par le lieutenant-colonel Bernard Girard.

Au Kosovo, les français du camp de Novo Selo ont commémoré le 11 novembre aux côtés des soldats allemands, américains, autrichiens, danois et italiens.

En Côte d'Ivoire, sur le camp de Port Boët, le colonel Daniel Jaunin, commandant la force Licorne, a présidé la cérémonie en présence de Son excellence Jean-Marc Simon, ambassadeur de France en Côte d'Ivoire et du général Soumaïla Bakayoko, chef d'état-major général des armées de la République de Côte d'Ivoire.

Au Liban, le général de la Maisonneuve, chef d'état-major de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) a présidé la cérémonie qui s'est tenue à Naqoura, devant le monument portant le nom des soldats français tués dans les rangs de la FINUL.

Au Tchad, les anciens combattants tchadiens étaient les invités d'honneur de la journée. Les troupes sous les armes étaient constituées de détachements des Eléments français au Tchad (EFT) et de la Garde nomade tchadienne. Les autorités militaires tchadiennes et françaises ont notamment déposé une gerbe au carré militaire du cimetière de Farcha.

En Afghanistan, les unités françaises déployées sur les différentes emprises ont également rendu hommage aux morts de la Grande Guerre. Sur le camp de Warehouse, à Kaboul, une cérémonie était présidée par le général de Bavinchove, chef d'état-major de l'ISAF (Force internationale d'assistance à la sécurité). Sur la base de Tora, le Battle group Quinze Deux a commémoré le sacrifice des Poilus et rendu hommage à ses camarades disparus. A Nijrab, la Task Force La Fayette a elle aussi rendu hommage à ses anciens de 1918 et aux morts en opérations extérieures, tout comme les aviateurs du détachement air de Kandahar et les équipages du bataillon d'hélicoptères de Kaboul. Enfin, les militaires déployés sur les camps des pays alliés ont eux aussi commémoré l'armistice. Ce fut en particulier le cas à Bagram, où la célébration du « Memorial Day » a permis aux soldats français de s'associer à l'hommage rendu par la nation américaine à tous ses vétérans.

Ainsi, là où sont engagées nos armées, le souvenir du sacrifice des anciens et des frères d'armes fut ravivé par ceux qui portent les armes de la France.source  ema

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 17 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook