( 1 Vote ) 

Pour limiter les pertes humaines, en forte hausse depuis janvier, les officiers français viennent de recevoir des consignes de prudence destinées à épargner autant les soldats que le président sortant à l'approche de la présidentielle.

PAR JEAN-DOMINIQUE MERCHET

 

Un officier général résume la situation:On a d'abord  mentoré (conseillé et:soutenu,en langage otanien) l'ANA à l'intérieurpuis à ses côtés. Maintenant, on est derrière elle, >source Marianne

lire la suite : ici

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 10 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook