( 1 Vote ) 

SEOUL - La péninsule coréenne fait face à sa «pire crise», a déclaré mardi la Corée du Nord, après le commencement de manoeuvres militaires conjointes entre les États-Unis et la Corée du Sud.


«La péninsule coréenne fait face à la pire crise de son histoire. Une guerre totale peut être provoquée par le moindre incident», a déclaré l'agence officielle nord-coréenne KCNA, citant un commentaire publié dans le quotidien du parti communiste Rodong Sinmun.

Les manoeuvres militaires conjointes annuelles entre Washington et Séoul, baptisées «Freedom Guardian» («Gardien de la liberté»), ont démarré mardi matin, pour une durée de dix jours. Des dizaines de milliers de soldats des deux armées y participent.

Elles se déroulent chaque année et les deux pays alliés les qualifient d'exercices habituels de défense, mais Pyongyang les condamne régulièrement, estimant qu'ils visent à préparer une invasion du nord de la péninsule.

Pour le Roding Sinmun, qui exprime la voix du régime communiste de Pyongyang, les manoeuvres visent cette année à développer les capacités d'attaque sur les unités de production nucléaire et de missiles du Nord.

«Notre armée et notre peuple ne resteront pas immobiles face à la mobilisation massive de soldats par les impérialistes américains, qui menacent nos droits souverains», a ajouté le quotidien.

source le journal du Québec

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 55 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook