( 1 Vote ) 

 

"Monsieur le Président,

Militaire en retraite, je suis touché par la perte de nos soldats et sensible au fait que leur sacrifice n'est pas suffisamment, voire pas du tout, reconnu par les médias. En tant que chef des armées, vous avez la possibilité d'associer la nation à un hommage solennel à ceux qui donnent tout pour la mission que vous leur avez confiée. Pour cette raison, je vous suggère que lors des cérémonies du 14 juillet, à la suite des honneurs, après votre revue des troupes, il y ait un appel des noms des soixante-trois morts au combat, suivi de la sonnerie aux morts et de l'hymne national ! Votre agrément à cette suggestion serait appréciée de toute la communauté militaire, des familles et de la nation qui prendrait conscience de l'engagement de son armée.

Par avance je vous remercie de l'attention que vous voudrez bien porter à mon courrier et je vous prie d'agréer l'expression de mon profond respect."

oici la lettre que me transmet Jean-Louis Tosque, un ancien fusilier-commando de 57 ans. Elle traduit, à mon sens, le désarroi qui frappe, aujourd'hui, la communauté militaire, d'active, ou les anciens, sur l'insuffisant rayonnement de l'engagement français en Afghanistan, ainsi que des morts et des blessés qui en résultent.

Jean-Louis Tosque dit avoir envoyé ce mail à la présidence de la République :

 

source le mamouth

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 20 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook