( 1 Vote ) 

Benoît Royal, L'éthique du soldat. La conviction d'humanité. Préface d'Hélie de Saint-Marc, Postface d'Elrick Irastorza

Qui sont les jeunes qui s'engagent aujourd'hui dans l'armée de terre ?Sont-ils si différents des générations précédentes ?

gzap01

 

Les engagés d'aujourd'hui découvrent souvent progressivement la rusticité au sein de l'armée de terre. Ce décalage motive chez 25 % à 30 % d'entre eux la dénonciation de leur contrat durant les six premiers mois suivant leur engagement.

Cela les conduit aussi, de plus en plus, à revenir assez rapidement sur cette décision de rupture... Une telle tendance à la dénonciation est, au demeurant, observable dans toutes les armées occidentales.

Cela les conduit aussi, de plus en plus, à revenir assez rapidement sur cette décision de rupture... Une telle tendance à la dénonciation est, au demeurant, observable dans toutes les armées occidentales.Faudrait-il rétablir le service national ou instaurer une formule comme le service civique pour limiter l'effet zapping dans les comportements ?B. R. : Je ne suis pas convaincu par ces propositions, qui ne pourraient se réaliser que sur la base du volontariat. Je crois davantage au développement, dans l'éducation nationale, d'un enseignement plus

équilibré avec, par exemple, une plus grande place à l'éducation physiqueet sportive ainsi qu'à l'éducation civique.

lire la suite : ici

Recueilli paR ANTOINE FOUCHET pour le mag la croix

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 166 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook