( 1 Vote ) 

 

 

KABUL - Dix-neuf personnes, dont huit insurgés, ont été tuées mercredi dans une attaque menée par les talibans contre l'hôtel Intercontinental à Kaboul. La plupart des victimes sont des employés de l'établissement international, selon la police.



L'attaque a été lancée mardi soir vers 22h, à la veille d'une conférence sur le transfert de la responsabilité de la sécurité aux troupes afghanes d'ici la fin 2014. Certains participants à cette réunion séjournaient dans cet hôtel mais n'ont pas été blessés.

Après plusieurs heures de combats, deux hélicoptères de l'OTAN ont abattu trois hommes armés sur le toit de l'établissement vers 3h du matin. Quelques heures plus tard, une explosion a retenti, lorsqu'un des kamikazes a déclenché sa bombe.

Latifullah Mashal, porte-parole du Directoire national pour la sécurité, a expliqué que huit kamikazes avaient participé à l'assaut. Tous sont morts dans l'explosion de leurs charges ou ont été tués par les forces afghanes ou de la coalition. Parmi les onze civils tués, figurent un juge, cinq employés de l'hôtel et trois policiers afghans, a-t-il précisé.

Cette attaque, revendiquée par les talibans, suscite des doutes sur la capacité des Afghans à prendre en charge la sécurité de la nation. Le porte-parole de l'insurrection, Zabiullah Mujahid, a affirmé dans un communiqué que "50 ennemis locaux et étrangers" avaient été tués ou blessés. Les talibans exagèrent fréquemment le nombre de victimes dans leurs assauts.

L'attaque est survenue près d'une semaine après que le président Barack Obama a annoncé le retrait de 33.000 soldats d'ici à la fin de l'été 2012, soit environ un quart des effectifs de ce pays en Afghanistan. Le lendemain, la France annonçait qu'environ un millier des 4.000 militaires déployés principalement dans l'est du pays serait retiré d'ici septembre 2012. AP

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 34 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook