( 1 Vote ) 

 

Hommage au caporal Morillon de Raptor , tombé en Afghanistan.

Alors que la France vient d'annoncer son retrait progressif d'Afghanistan, le ministre de la Défense Gérard Longuet a rendu hommage au caporal Florian Morillon, 20 ans, mortellement blessé samedi, dans la Kapisa, hier, à Pamiers.


Huit parachutistes impeccables traversent la place d'armes du quartier Beaumont, dans un silence de plomb, portant le cercueil de leur camarade tombé samedi en Afghanistan, lors d'une patrouille dans la vallée de la Kapisa. Le drapeau tricolore a été posé par-dessus. Au garde à vous, les trois cents militaires du régiment le suivent du coin de l'œil, sans bouger un sourcil.


Le ministre de la défense, Gérard Longuet, se détache du groupe de personnalités qui l'entoure et s'adresse directement au soldat tué au combat, louant les qualités d'un militaire qui forçait l'admiration de tous dès sa période d'instruction : « motivé, volontaire, professionnel », il avait choisi « une spécialité exigeante et difficile, celle de grenadier voltigeur », qui demande des qualités toutes particulières de courage et de réactivité. Engagé très jeune, à 18 ans, Florian Morillon avait décidé de rejoindre le plus ancien des régiments parachutistes de l'armée de terre, au passé prestigieux. C'était « un véritable soldat », qui a participé à des missions extérieures dangereuses, au Gabon et en Centreafrique, a rappelé le ministre de la Défense. Puis, se tournant vers les parents, le frère et la compagne de Florian Morillon, Gérard Longuet les a assurés de sa compassion, en tant que ministre, mais aussi en tant que « père de famille ».

la suite sur la depeche

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 61 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook