( 1 Vote ) 

Projet de communiqué

du Comité d'Entente des Grands Invalides de Guerre

Dans la soirée du 4 Mai 2011, lors d'une cérémonie poignante d'accueil des corps des huit Français morts dans l'attentat du 28 avril 2011 au Maroc, le Président de la République a rendu, à l'aéroport d'Orly, un vibrant hommage à ces victimes du terrorisme dont les cercueils étaient drapés des couleurs nationales.

Le Comité d'Entente des Grands Invalides de Guerre, réuni le 6 Mai 2011, s'associe de tout coeur à cette manifestation de compassion et de solidarité.

De façon unanime, il regrette toutefois qu'un tel hommage ne soit pas systématiquement accordé aux soldats français morts au combat lors des missions que remplissent nos armées sur les théâtres extérieurs. Ainsi, par exemple, la dépouille mortelle du Caporal Alexandre Rivière, tué le 20 Avril 2011 dans la vallée de Tagab, en Afghanistan, n'a pas bénéficié des mêmes honneurs rendus en présence du Chef constitutionnel des Armées ni de la même médiatisation.


 

Soucieux que les sacrifices consentis au service des armes de la France par leurs jeunes camarades ne soient pas méconnus par l'opinion publique française, considérant d'ailleurs qu'il s'agit alors de héros et non de victimes, et préoccupés de la relative indifférence de la Nation à l'égard de son Armée, le Comité d'Entente des Grands Invalides de Guerre exprime donc le souhait fervent que les mêmes honneurs soient rendus aux victimes des guerres contemporaines, qu'elles soient militaires ou civiles.

Rédigé par le Gal (2S) Bertrand de La Presle


Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 32 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook