( 1 Vote ) 

 

 

 

 

 

01/04/11 : l'envoi d'une unité supplémentaire de l'ordre de 150 hommes, ce qui ramène l'effectif global à environ 1050-1100 soldats sur la zone au lieu des 900 militaires français présents jusqu'alors.

Résidence Laurent Gbagbo

02/04/11 : La Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI, télévision publique) a commencé à émettre à nouveau alors que son signal était coupé dans la nuit de jeudi à vendredi.

"Un professeur francais a été assassiné dans la nuit de jeudi à vendredi dans sa chambre d'hôtel", a précisé l'une de ces sources. "On ne sait pas si c'est lié aux combats ou s'il s'agit d'une affaire crapuleuse", a-t-elle ajouté. "Il est possible qu'il s'agisse d'une balle perdue comme celle qui a tué une Suédoise travaillant pour l'ONU à Abidjan", a déclaré un autre responsable.Aucune de ces deux sources n'a identifié ce professeur. Interrogé, le ministère français des Affaires étrangères a indiqué vérifier cette information.

Trois casques bleus ont été blessés dont deux grièvement au cours de cette attaque qui a eu lieu dans les environs du Plateau, indique un communiqué de l’ONUCI transmis vendredi à l’agence Xinhua.

Des casques bleus de l'Onu ont tué au moins cinq soldats fidèles au président sortant Laurent Gbagbo lors d'un accrochage à Abidjan, révèle un document interne aux Nations unies. Un convoi de casques bleus pakistanaise approchait de l'ambassade d'Afrique du Sud lorsqu'il a été attaqué par des éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS, fidèles à Laurent Gbagbo).

Selon le HCR,des violences intercommunautaires auraient fait au moins 800 morts le 29 mars à Duékoué, dans l'ouest de la Côte d'Ivoire

 

 

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 19 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook