( 1 Vote ) 

 

 

Depuis le 23 mars, les aéronefs français n'opèrent plus uniquement dans la zone de Benghazi. La nuit du 23 au 24 mars a été marquée par une importante activité aérienne.

Une dizaine d'aéronefs de l'armée de l'Air et de la Marine nationale ont été engagés de nuit pour conduire une frappe avec des missiles SCALP sur un site militaire des forces de Kadhafi. La mission a été réalisée par deux Mirage 2000D et deux Rafale partant de métropole, ainsi que par deux Rafale partant du porte-avions au large de la Libye. L'objectif était une base aérienne militaire isolée, située à environ 250 km au sud des côtes libyennes.

Pour la journée du 24 mars, près d'une vingtaine d'avions ont participé à l'opération Harmattan . Une mission de reconnaissance a été réalisée par une patrouille Rafale de l'armée de l'Air.

 

Sources : EMA

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 29 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook