( 1 Vote ) 

source: Service de santé des armées

AT2311

L'appartement créé en 2010 au sein du service de médecine physique et de réadaptation de l'hôpital Percy est un lieu original. Il a été pensé et entièrement équipé pour à la fois ressembler à un logement ordinaire et accueillir des personnes lourdement handicapées. Cet appartement d'une trentaine de mètres carrés est un outil précieux de rééducation et de réinsertion pour les patients d'un service qui soigne 60 % de blessés militaires.

appartement-therapeutique-hopital-percy-1

Cet espace quasi unique en région parisienne a été financé par l'association Les Gueules Cassées. « Il permet de placer dans un lieu de vie les patients en situation de handicap - notamment les blessés de guerre - afin d'évaluer leur autonomie et de mieux préparer le retour à leur domicile », explique le médecin en chef Lapeyre.

Se déplacer, faire sa toilette, s'habiller, s'alimenter. Le handicap rend les gestes de la vie quotidienne compliqués, voire impossibles. Une rééducation est nécessaire pour réinsérer le blessé dans le monde du travail et dans sa vie familiale. « L'appartement est un outil intégré au processus de réadaptation. Il ne doit pas arriver trop tôt, mais au terme d'une démarche psychologique qui permettra aux patients d'accepter d'utiliser tel ou tel équipement », explique Claire Corvée, l'une des trois ergothérapeutes du service.

appartement-therapeutique-hopital-percy-2

L'appartement thérapeutique accueille les patients hospitalisés dans le service de MPR pour des séances d'une à trois heures effectuées avec une ergothérapeute. Celle-ci évalue en situation réelle les difficultés fonctionnelles et cognitives des patients et les aident à compenser leur handicap ou à s'économiser. Les exercices améliorent la mobilité, la préhension, la vigilance, la mémorisation...

Lorsque le temps de la sortie approche pour un week-end, ou définitivement, le patient peut vivre de manière autonome durant plusieurs jours dans cet environnement pour tester son autonomie et prendre de l'assurance. Les conjoints y sont alors parfois accueillis. « Cette étape peut être nécessaire pour que la famille prenne conscience des besoins particuliers du patient et accepte l'aménagement du domicile » précise Claire Corvée.

appartement-therapeutique-hopital-percy-3

Chaque expérience réalisée par les patients dans l'appartement les aide, avec l'avis spécialisé de l'ergothérapeute, à faire les choix architecturaux et techniques pour l'aménagement de leur futur lieu de vie. L'assistante sociale de l'hôpital les accompagne dans les démarches pour obtenir le financement du matériel et des travaux nécessaires.

appartement-therapeutique-hopital-percy-4

Des établissements hospitaliers extérieurs au Service de santé des armées se sont montrés intéressés par cet appartement complet et envisagent d'y réaliser des bilans avec leurs patients. Quant au médecin en chef Lapeyre, il espère pouvoir généraliser dans les chambres du service de MPR l'installation de la domotique qui contribue si bien à réduire les conséquences du handicap.

amdecinmil

Des établissements hospitaliers extérieurs au Service de santé des armées se sont montrés intéressés par cet appartement complet et envisagent d’y réaliser des bilans avec leurs patients. Quant au médecin en chef Lapeyre, il espère pouvoir généraliser dans les chambres du service de MPR l’installation de la domotique qui contribue si bien à réduire les conséquences du handicap.

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 34 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook