( 4 Votes ) 

 

 

 

 

Il appartient à l’étroite cohorte des généraux quiont commandé au feu. Et ce fut à un moment particulier,en mai1995,deux semaines après l’installation de JacquesChirac à l’Élysée. Nos soldats étaient alors employés à une mission de l’Onu dans le secteur de Sarajevo.

Des milices serbes en prirent en otages,ce que Chirac considéra comme un affront insupportable.Nos hommes étaient là pour se battre,pas pour se laisser faire.La démonstration eut lieu à l’entrée de Sarajevo, au pont de Vrbanja. Les Française en avaient été délogés; ils reçurent l’ordre de le reprendre. Ce fut bref et trèsviolent. Le chef des Forbans de la 1re compagnie de combat du 3e régiment d’infanterie de marine (3e Rima), le capitaine François Lecointre, acheva l’assaut,baïonnette au canon,après que son lieutenant, Bruno Heluin, avait été blessé à la tête. Pour Lecointre,ce fut son Kolwezi.

 

lire la suite :ICI

 

source: François d’Orcival

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Soutenez nos Marsouins

 

 

Billetterie

 


 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 39 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook