( 2 Votes ) 

 

 

 

Lors de cette vente aux enchères, les collectionneurs français et étrangers ont dû battre en retraite face à l'Etat. Le journal du commandant Marchand tout comme un cadeau fait par l'armée au commandant ont été achetés par le service historique de la Défense et les Archives nationales. Car l’Etat a préempté la majorité des objets de la vente.  

lire la suite : ICI

 

 


La vente aux enchères des biens d’une figure du colonialisme français remporte 220.000 euros

 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Soutenez nos Marsouins

 

 

Billetterie

 


 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 53 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook