( 3 Votes ) 

Dans la nuit du 17 au 18 mai, les forces spéciales françaises ont conduit une opération dans le nord du Mali.

 

 

 

 

Quatre terroristes ont été tués au cours des combats. Parmi eux figurent Amada Ag Hamaalias « Abdelkrim le Touareg » et Ibrahim Ag Inawalen  alias « Bana »,  deux des principauxchefs  d’AQMI  et  d’Ansar  Eddine.  Ces  deux  groupes  sont  responsables  de  nombreusesattaques  terroristes  contre  les  forces  internationales,  ainsi  que  d’exactions  répétées  àl’encontre des populations maliennes.Cette opération, après celle ayant mis hors de combat Ahmed El Tilemsi, haut responsable duMUJAO, porte un nouveau coup dur aux groupes armés terroristes sahéliens.Le ministre de la Défense félicite les forces françaises pour leur action et leur déterminationdans la lutte menée contre les groupes armés terroristes au Sahel.

[Communiqué de presse du Ministère de la Défense]

Sources : Etat-major des armées

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 50 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook