( 1 Vote ) 

 

Albéric Pont, créateur du centre de chirurgie maxillo-faciale de Lyon en 1914

 

 

 

1914 : ouverture du centre de chirurgie maxillo-faciale de Lyon
Au début de la guerre, Pont appartient à la haute bourgeoisie lyonnaise. Il gagne environ 100 000 francs de l’époque par an. Par patriotisme, il décide de s’engager et occupe la fonction d’infirmier de deuxième classe à la gare de Perrache. Alors que la circulaire
n°14 198 C/7 “Organisation de services spéciaux de stomatologie de prothèse maxillo-faciale et de restauration de la face” rédigée à Bordeaux le 10 novembre 1914 officialise un service existant déjà au Val-de-Grâce (7), considéré comme le premier en France, la
nécessité se faisant ressentir, Albéric (8) crée dès le 15 septembre 1914, le Centre maxillo-facial pour les mutilés de la face de Lyon, constitué de 30 lits, avec l’accord de l’administration des hospices et du conseil d’administration de l’École dentaire.biographie ici

 

 

 

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 31 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook