( 1 Vote ) 

 

 

 

 

FACE AU SPECTRE d’attaques terroristes qui plane sur la France, toutes les ressources humaines sont utiles.D’autant que les soldats n’ont pas le don d’ubiquité. Après les attentats de « Charlie Hebdo », une intervention militaire inédite a été déployée sur le sol français, conçue pour sécuriser les lieux de culte et les sites sensibles.10 500 militaires mobilisés en trois jours dans le cadre de l’opération Sentinelle. Un dispositif très lourd et complexe à mettre en oeuvre, d’autant que la réduction des effectifs de l’armée prévue par la loi de programmat ion militaire (- 6 000 postes pour la seule année 2015) suppose une gestion pointue des ressources humaines.

Il y a pourtant des hommes et des femmes que les armées pourraient solliciter en cas de coup dur. Ceux de la réserve opérationnelle des armées, c'est-à-dire des volontaires qui ont signé un contrat pour une période de un à cinq ans et qui peuvent être appelés à renforcer les effectifs militaires en cas de besoin. Ce dispositif, qui compte quelque 27 680 personnes, n'est que très peu utilisé. Seul un petit nombre d'entre eux est envoyé en opération extérieure pour épauler leurs camarades en uniforme. Dans le cadre de Sentinelle par exemple, environ 400 réservistes seulement ont été sollicités en raison des délais particulièrement courts.

suite à lire ici

Source LE PARISIEN

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 27 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook