( 3 Votes ) 

«L’adjudant est un être humain comme tout le monde.Pas
un gros bonhomme sensible à rien»
Marie, lycéenne

Chaque année, 770 000 jeunes de 17 ans sont convoqués à la Journée défense et citoyenneté.

 

 

 

« Une journée ensemble, ça va être long, ou court, à vous de décider. » Aucune réaction. « On se réveille. Souplesse sur les pattes arrière, félins, et tout se passera bien », insiste l’un des deux animateurs en treillis, un adjudant quadragénaire de l’armée de terre. Le rétroprojecteur peine, lui aussi, à démarrer. « Risques et menaces dans un monde instable ». Des exemples ? « Les accidents de la route », pour un jeune. « Poussez un peu, là… », se fatigue l’adjudant. Nouvelles images au rétroprojecteur : les valeurs fondamentales à protéger, les symboles de la République… Puis une liste à concocter en groupe, sur les droits et devoirs du citoyen. Les impôts arrivent en tête des devoirs cités, juste devant la JDC. Le droit à l’image revient plus souvent que celui de voter

Lire l'article de  Pascale Krémer : ICI

Le télécharger : ICI

 

 

 

Lire aussi :La journée d'appel de la défense va être rénovée ICI

Reportage de Françe 3 (25/01/2012) sur le service militaire des années 1970-2000 : ICI

 

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 17 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook