( 1 Vote ) 

Une nation française qui s’étiole, une armée qui décline

 

 

 

 

 

Des armées mal administrées : le rapport du HCECM (mai 2014)

 

Rapport qui a fait l’objet de peu de commentaires. Surprenant et pourtant.

 « Depuis plus de quinze ans, les militaires ont connu une succession de réformes qui ont affecté, à des degrés divers, l’organisation du soutien et la qualité des prestations servies. Auparavant et jusqu’à la professionnalisation des armées, l’administration des militaires était connue pour son efficacité et sa réactivité, notamment parce qu’elle disposait d’une main d’œuvre de qualité et quasi gratuite, de moyens budgétaires moins comptés qu’aujourd’hui et de procédures financières dérogatoires » (cf. partie 2 du  Rapport).

Nous le constatons tous les jours et personne ne voit les améliorations. Au contraire, et la réaction est « on ne peut plus rien faire et cela durera le temps que cela durera ». La démobilisation est forte. La civilianisation des postes n’arrange rien, les compétences n’étant pas toujours au rendez-vous.

 

 

lire la totalité de l'article de François Chauvancy : Ici

 

 

 Lire le dernier rapport du  Haut Comité d'évaluation de la condition militaire : Ici

 

 

 

Recherchez !

Connexion

Qui est en ligne ?

Nous avons 12 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes sur Facebook